Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Denrées alimentaires, essence : Maupiti bientôt réapprovisionnée



La station essence est à sec depuis plusieurs jours.
La station essence est à sec depuis plusieurs jours.
MAUPITI, le 23 janvier 2017 - En raison des intempéries, le Tahiti Nui n'a pas pu quitter l'île de Huahine et continuer sa route vers Maupiti la semaine dernière. Essence et produits en tout genre ont commencé à manquer sur l'île. La situation devrait bientôt se débloquer.

Sur le lagon de Maupiti, la valse habituelle des bateaux de pêche et de plaisance a cessé depuis plusieurs jours. Les navires sont amarrés au quai, lui aussi étrangement calme. Juste à côté, la station Mobil est déserte. Sur la pompe, une feuille blanche affiche ces quelques mots : "Plus d'essence". Voilà près de deux semaines, selon le maire, que la réserve d'essence de l'île de Maupiti est à sec. Les habitants positivent. En attendant le retour du paquebot Tahiti Nui ils font attention à leur trajet. "Nous nous sommes habitués à ce genre de situation, sourit une résidente de l'île. Nous savons bien que cela arrive alors on fait attention. On ne se déplace pas pour rien."

Sur l'unique route de l'île, nombreux sont ceux qui préfèrent désormais le deux au quatre roues. La grande majorité des voitures qui roulent encore sont alimentées par du gazole. "Nous avons encore de quoi tenir quelques jours", explique le maire de Maupiti, Woullingson Raufauore. Heureusement, le bateau devrait arriver ce soir (lundi soir NDLR), nous allons pouvoir respirer un grand coup!"

Depuis plus d'un mois, les habitants de Maupiti guettent chaque jour la passe de l'île. Ils espèrent y voir entrer le paquebot du Pays. A son bord, le navire ne transporte pas que de l'essence. Il contient aussi des vivres. Dans les snacks de l'île, les cuisiniers font avec les moyens du bord depuis plusieurs semaines. Petit à petit, même les plus prévoyants arrivent à manquer. Dans les pensions, c'est la même organisation.

Du côté des commerces de l'île, les rayons se sont vidés peu à peu. Les denrées alimentaires viennent à manquer. "Nous voulions acheter quelques petites choses pour le midi, et un peu de bière, mais nous n'avons presque rien trouvé. Les rayons étaient vides!", s'étonne un touriste canadien.

Tout devrait rentrer dans l'ordre aujourd'hui. Le bateau Tahiti Nui devait arriver lundi après-midi sur l'île. "La flottille m'a confirmé ce matin (Lundi matin NDLR) que le Tahiti Nui avait quitté Huahine. Nous attendons le bateau en fin d'après-midi. Enfin, nous allons être servis. Nous manquions de carburant, nous manquions d'aliments, de vivres, de farine… Cela va nous faire un bien énorme après un mois d'attente!", confirme le maire de Maupiti. Le bateau était bloqué à Huahine à cause des conditions météorologiques, fortement dégradées ces derniers jours. La forte houle l'a empêché de naviguer et d'effectuer le trajet entre Huahine et Maupiti.

Depuis ce vendredi, la météo s'est arrangée à Maupiti. Le ciel bleu a remplacé le ciel gris. Le soleil a chassé la pluie et la mer est redevenue plus calme. "Je comprends qu'il y a eu des problèmes météorologiques la semaine dernière mais quand même, si le bateau ne vient pas dans le mois, nous sommes confrontés à un réel problème d'alimentation. Il y a aussi la centrale électrique qui a besoin de gazole. Si cela avait perduré, nous n'aurions plus eu de carburant. Ce problème aurait engendré des désagréments dans les foyers, à l'infirmerie, à la cantine et dans les écoles", détaille le maire de l'île.

Si cette situation reste plutôt isolée selon le maire, les habitants ont appris à se débrouiller. Solidaires les uns des autres, ils s'organisent pour tenter de trouver des solutions. "La population s'organise avec des navettes sur Borabora pour aller chercher du gaz, de l'essence, de l'alimentation. La population a l'habitude de s'entraider", souligne Woullingson Raufauore.

Ces problèmes d'approvisionnement de l'île sont de plus en plus fréquents depuis trois ans, date d'arrêt des liaisons du Maupiti Express. Le maire espère qu'un nouveau schéma directeur du transport verra le jour au sein de la communauté de communes de Hava'i. "Dans notre communauté c'est Maupiti qui rencontre le plus de difficultés par rapport aux îles voisines. Nous avons hâte de voir évoluer ce dossier, nous avons besoin d'un schéma directeur parce que nous avons besoin d'un bateau pour Maupiti pour livrer du frêt et transporter des passagers."

Lundi soir, le bateau devait entrer dans le lagon de Maupiti vers 17 heures. Il ne pourrait être déchargé que demain.

Rédigé par Amelie David le Lundi 23 Janvier 2017 à 17:54 | Lu 835 fois






1.Posté par REY Ethode le 24/01/2017 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Face à cette situation de pénurie
le Pays n'aurait-il pas pu faire un appel à candidature, affréter voire réquisitionner un navire !!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance