Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Délinquance en 2015 : +10% d'atteintes aux biens, +6,7% d'atteintes aux personnes



Le haut commissaire a demandé au président du Pays de réunir tous les acteurs de la prévention de la délinquance d'ici la fin de l'année.
Le haut commissaire a demandé au président du Pays de réunir tous les acteurs de la prévention de la délinquance d'ici la fin de l'année.
PUNAAUIA, le 19 octobre 2015. A l'occasion du séminaire annuel des commandants de brigade de gendarmerie qui se déroulait ce lundi à Punaauia au lycée hôtelier, le haut-commissaire a fait état d'une augmentation sensible de la délinquance.

Selon Lionel Beffre, la tendance amorcée en 2014 s'est confirmée et la Polynésie française bien qu'encore très largement épargnée voit aussi les faits de délinquance progresser sur son territoire. Les principaux indicateurs de la délinquance affichent, mi octobre, une hausse par rapport à la même période en 2014. "Les Atteintes Volontaires à l’Intégrité Physique (AVIP) sont en augmentation de 6,7% représentant 129 faits de plus qu’en 2014, et les Atteintes Aux Biens (AAB) en augmentation de près de 10% représentant 492 faits de plus qu’en 2014" précisait Lionel Beffre dans son allocution. Au point que même si le volume global de la délinquance en faits constatés reste relativement faible, " il n’en est pas moins que cette hausse n’est pas à prendre à la légère. Elle est, au contraire, à prendre très au sérieux, avec lucidité". D'autant que l’accroissement de la délinquance des mineurs, s’accentue.

Pour faire face à cette évolution, le haut commissaire espère une intervention collégiale "en amont, afin de traiter les causes de la délinquance : décrochage scolaire, défaillance de l’autorité parentale, addictions aux drogues ou à l’alcool, désœuvrement, précarité sociale. Un rôle que l'Etat "ne peut assumer seul, mais pour lequel il peut et doit jouer un rôle moteur d’initiatives et de propositions". Pour le haut commissaire, "l’heure est venue de déployer et d’afficher une réelle politique de prévention de la délinquance". Lionel Beffre a ainsi demandé au président de la Polynésie française de "réunir l’ensemble des acteurs de la prévention avant la fin de l’année".

Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 19 Octobre 2015 à 17:39 | Lu 932 fois







1.Posté par pif paf le 19/10/2015 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et la délinquance en col blanc ??

2.Posté par Mathius le 20/10/2015 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème est que le garant de la légalité n'existe pas en POLYNESIE , la sécurité des personnes est bien du ressort de l'état, mais le haut commissaire dira que les carences sont de compétences du pays. Voici un quart de siècle l'état sait que la violence gratuite deviendra incontrôlable si aucune structure d'hygiène infantile n'est pas mises en place,. Ils ont quels âges en moyenne les agresseurs?
Il y a un déni de réalité qui est entrenu par l'état.
Dernier exemple une nouvelle structure va etre mise en place pour la souffrance mentale d'aldultes. Mais rien est fait pour les enfants. Illégalement les enfants sont internés dans l'hôpital d'adultes alors que la loi l'interdit . Que fait le garant de la legalitė? Rien!!'

3.Posté par tutua le 20/10/2015 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça déraille grave chez nous et plus particulièrement chez nos jeunes, tout le monde le constate. Que font nos élus, sensés être proches de la population et de ses problèmes ??? c'est un HC qui réagit le 1er publiquement.
il faut sévir et que cela se voie

4.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 21/10/2015 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mathius (post2) ("la sécurité des personnes est bien du ressort de l'état, mais le haut commissaire dira que les carences sont de compétences du pays")
Euh c'est un peu comme pour les proscrits du RSA alors ? Mais inversement ? hohohohohohohohoho
rollstahiti@gmail.com

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance