Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Délégation de service public : la fédération tahitienne de rugby renvoyée aux vestiaires



Au centre le président de la fédération polynésienne de rugby, Apolosi Foliaki. (Archives)
Au centre le président de la fédération polynésienne de rugby, Apolosi Foliaki. (Archives)
PAPEETE, le 7 mars 2017 - La fédération tahitienne de rugby (FTR), présidée par Charles Tauzet, a demandé l'annulation de l'attribution de la délégation de service public à la fédération polynésienne de rugby de Apolosi Foliaki. Le tribunal administratif a rejeté ce mardi sa requête.

Essai transformé pour la fédération polynésienne de rugby (FPR). La FPR de Apolosi Foliaki, président du rugby club de Pirae, garde la délégation de service public. Celle-ci lui a été attribuée en août 2016 par le gouvernement.

C'est cette décision qu'était venue contester la fédération tahitienne de rugby (FTR), présidée par Charles Tauzet. Depuis des années, la FTR recevait la délégation de service public. Mais après un différend entre les présidents des différents clubs, la fédération polynésienne (ex maohi) s'est créée. A son tour, elle a monté un dossier pour recevoir la DSP. Après des mois de débats et la création d'une commission regroupant les cadres des fédérations concurrentes, le gouvernement a tranché. La FPR devient délégataire.

Au cours de cette année de troubles et de tensions au sein du monde du rugby, la FTR a déposé plusieurs requêtes devant le tribunal administratif. La première, enregistrée le 20 avril 2016, demande l'annulation d'un arrêté qui retirait la prorogation de la DSP de la fédération tahitienne de rugby accordée jusqu'au 15 février. Le tribunal administratif a accepté cette requête. Cependant, l'annulation de cet arrêté n'a pas de grande incidence sur le fond de l'histoire.

Deux autres requêtes ont été formulées auprès du tribunal administratif. L'une visait à annuler le rejet de demande de renouvellement de sa délégation de service public par la ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur, de la Jeunesse et des Sports. L'autre, avait pour objectif d'annuler l'attribution de la délégation de service public à la fédération polynésienne de rugby, présidée par Apolosi Foliaki. Dans ses conclusions, le rapporteur public a noté : i["[…] il ressort des pièces du dossier que la fédération polynésienne de rugby, issue d’une scission de la fédération tahitienne de rugby, était en concurrence avec cette dernière ; qu’elle a présenté un bilan de ses actions du premier semestre 2016 et justifié de l’organisation de deux compétitions, d’une rencontre amicale, de dix journées de rencontres sportives jeunes et féminines, d’un stage de perfectionnement pour les jeunes et de formations des arbitres et des officiels, tandis que la fédération tahitienne de rugby n’a pas été en mesure de justifier des actions réalisées au cours de la période de quatre ans précédant le renouvellement de la délégation de service public […]" ]i

Le tribunal administratif a rejeté les deux dernières requêtes de la FTR. La délégation de service public reste entre les mains de la FPR.

Rédigé par Amelie David le Mardi 7 Mars 2017 à 14:37 | Lu 3023 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance