TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Dany Gérard devient ceinture noire de jiu jitsu brésilien.


Il ne s’y attendait pas mais c’est fait : A l’issue de l’entraînement de lundi soir, Dany Gérard a reçu sa ceinture noire de jiu jitsu brésilien des mains de Michael Fowler. C’est à la fois l’accomplissement d’un long périple et le début d’un nouveau challenge, sans doute le plus difficile : Briller à l’international en ceinture noire.



Après des années de compétitions internationales, Dany est devenu ceinture noire
Après des années de compétitions internationales, Dany est devenu ceinture noire
FARE UTE, le 8 juin 2015. Dany Gérard est un exemple pour beaucoup de sportifs de tous milieux. Né en Alsace, Dany a grandi à Faa’a et a été un des précurseurs du jiu jitsu polynésien. Il a su gravir une à une les marches qui l’ont amené vers le plus haut niveau mondial du jiu jitsu brésilien, une discipline en plein essor à Tahiti comme dans le monde.
 
Au prix d’une persévérance hors du commun, soutenu par sa femme Pamela, il a tout gagné en ceinture bleue, mauve puis enfin marron en participant à de nombreuses compétitions internationales au Japon, en Californie, au Brésil...
 
En parallèle de son travail à l’Edt, il a su retenir l’attention d’Air Tahiti Nui qui en a fait son ambassadeur. Il fait partie de l’élite du sport polynésien. Agé de 28 ans, Dany a commencé le sport de haut niveau relativement tard, il n’avait donc pas de temps à perdre et il n’en a pas perdu.
 
Après avoir pu bénéficier des enseignements de Flavio Torrès son mentor brésilien, c’est ensuite Michael Fowler qui a pu prendre le relais suite au départ de Flavio. Vrai moteur du jiu jitsu local, il a su organiser en 2012 une compétition, la ‘Invad’, qui a attiré de grand noms du jiu jitsu international comme Xande Ribeiro.
 
Lundi soir, il a finalement reçu sa ceinture noire des mains de Michael Fowler. C’est à la fois l’aboutissement d’un long périple et le début du plus gros des challenge, briller à l’international cette fois-ci en ceinture noire, face à une concurrence terrible. Félicitations champion.

Dany Gérard, Michael Fowler et la Tahitian Top Team, lundi soir.
Dany Gérard, Michael Fowler et la Tahitian Top Team, lundi soir.
Dany Gérard au micro de Tahiti Infos :
 
Comment s’est passée cette remise de ceinture ?
 
« Cela s’est passé à notre salle d’Extrem Gym. Michael Fowler est arrivé samedi, il est là pour une semaine. C’est lui le référent de notre club. Hier, à la fin du cours, alors que je ne m’y attendais pas du tout, il a voulu faire une grande photo de famille. Au moment de la photo, il a fait un discours qui a abouti sur ma remise de ceinture. J’ai été vachement surpris. »
 
Tu as ressenti quoi à ce moment là ?

« Enormément de choses, pleins de ‘flashs’ me sont apparus sur le passé, sur tous les gens qui ont participé à cette aventure et qui ont fait partie de la famille Tahitian Top Team. »
 
Où en est tu de tes blessures à l’épaule, aux muscles adducteurs ?
 
« La blessure à l’épaule tire toujours un peu. Mais j’arrive à combattre avec, même si je ne suis pas remis à 100%. Pour celle à l’adducteur elle a complètement disparu, je suis donc prêt à reprendre la compétition. »
 
Quelle va être la suite des évènements maintenant que tu as cette ceinture noire ?
 
« Comme pour beaucoup de compétiteurs, le but c’est de faire les championnats du monde. Les prochains se déroulent en juin de l’année prochaine. Pour y participer, il faudra marquer des points, il faudra être classé. Pour cela, il faudra faire un maximum de compétitions. Je dois prendre le calendrier et voir quelles compétitions sont à ma portée. »
 
« Là, je rentre dans la cour des grands. En ceinture marron ou violette, tu sais que le gars en face l’a eue pendant un ou deux ans, en noire il peut l’avoir eue depuis 10 ans, tu n’en sais rien. Il va donc falloir bien se préparer pour cela. »
 
C’est un nouveau challenge, peut être le plus important ?
 
« Oui, clairement, c’est le plus important de ma vie. L’idéal c’est déjà de pouvoir participer aux championnats du monde car cela voudrait dire que je suis classé parmi les meilleurs mondiaux. »
 
Avec l’arrivée très prochaine de ta petite fille, cela fait beaucoup d’évènements ?
 
« Ce sont beaucoup de belles choses qui arrivent pour moi, c’est super. La cerise sur le gâteau serait vraiment l’arrivée de ma fille cette semaine, j’attends ça avec impatience. J’ai vraiment hâte. »
 
Un dernier remerciement ?
 
« Cette fois ci, je vais surtout remercier ma femme qui m’aide beaucoup. On me voit moi mais s’il n’y avait pas ma femme derrière, je ne pourrais rien faire. Je ne suis pas souvent à la maison, je pars le matin à 5H00, je reviens à 20H, sans compter les voyages. Si elle n’était pas là pour m’épauler…C’est elle qui ‘prend tout’ à la fin, qui va subir tout ça à la maison, que tu gagnes ou que tu perdes. Quand je reviens déçu, blessé, c’est elle qui est là pour me réconforter. Merci donc spécialement à elle cette fois-ci. » SB

'Sans elle je n'aurais pu rien faire'
'Sans elle je n'aurais pu rien faire'

Rédigé par SB le Mardi 9 Juin 2015 à 12:09 | Lu 2954 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki