Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

DOB : le Tahoera’a compare Fritch à un "coucou"



PAPEETE, 26 octobre 2017 - Le Tahoera’a Huiraatira a comparé le président Fritch à un "coucou", jeudi matin lors du débat d’orientation budgétaire. L'oiseau a la fâcheuse réputation de parasiter le nid d'autres espèces. "Je ne suis pas SDF, moi !", a répondu l'intéressé.

Le rapport d’orientations budgétaires préalable au vote du budget primitif pour l’exercice 2018 a été présenté jeudi 19 octobre en commission de l’Economie. Après cinq heures de débat, et une timide controverse, le document a été gratifié d’un avis favorable.

Lire aussi : Le défi de l'emploi au cœur du projet de budget 2018

Jeudi matin, l’heure était au Débat d’orientation budgétaire à Tarahoi. C’est d’ailleurs le seul point de l’ordre du jour qui a été maintenu, en raison de la tenue des funérailles de Maihi Teriitepaiatua à Moorea. Bon nombre de représentants, dont la totalité du bureau de l’assemblée, ayant le projet de s’y rendre, la 4e séance de la session budgétaire a été suspendue en fin de matinée et ajournée à lundi prochain, à la demande du gouvernement et en accord avec les présidents de groupes.

Les derniers comptes économiques estiment pour 2016 une progression du Produit Intérieur Brut (PIB) de 1,8 % en volume après 1,5 % en 2015. Ce regain de croissance est principalement soutenu par la consommation des ménages et l'augmentation du pouvoir d’achat. La collectivité envisage d’accroître en 2018 la croissance du PIB à 2%, afin de créer les conditions du retour au plein emploi. Et elle en a les moyens financiers.

Un succès que la présidente du groupe Tahoera’a refuse de mettre sur le compte de la gestion du gouvernement Fritch, depuis 2014. Ce même parti orange qui n’a eu de cesse de dénoncer depuis 3 ans le non-respect par l’actuel exécutif des engagements pris devant les électeurs en 2013 avec le programme Tahiti Nui 2025, accuse aujourd’hui le Tapura Huiraatira de vouloir tirer profit des effets de ce même programme économique sur la croissance.

"Depuis fin 2014, et à l’instar du Coucou, vous avez, avec un certain talent il faut le reconnaître, parasité tant que faire se peut le nid politique du Tahoeraa Huiraatira, le programme politique du Tahoeraa Huiraatira et détourné de leurs engagements nombreux de ses élus auxquels les Polynésiens avaient pourtant fait confiance", a accusé Teura Iriti jeudi matin à l’adresse d’Edouard Fritch. "Et comme le dit si bien cette devise parasitaire : ‘Coucou un jour, coucou toujours’", a-t-elle lancé en interpellant l’assemblée : "quel animal est finalement le plus dangereux : le vieux lion ou le coucou ?"

"Je suis fier d’être un coucou, parce que je ne suis pas SDF, moi !", a lancé ironiquement le "fils spirituel" de Gaston Flosse : "j’ai un nid".

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 26 Octobre 2017 à 15:03 | Lu 2865 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance