Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Coups de couteau à la fête foraine de Afareaitu (MàJ)



MOOREA, le 24 juillet 2017 - Un jeune homme de 21 ans en a blessé un autre de 29 ans, vendredi soir avec son couteau-papillon, pour une banale histoire de regard de travers.

L'auteur des faits, complètement ivre vendredi dernier sur le parking des manèges de Afareaitu, était jugé ce lundi en comparution immédiate. Il a écopé de 12 mois de prison dont 6 mois ferme avec mandat de dépôt et l'arme a été confisquée.

La victime attendait sa femme partie chercher à manger quand son agresseur est arrivé avec des amis, à scooter. Il l'aurait alors regardé fixement en rigolant, sans raison, laissant croire au plus âgé qu'il se moquait de lui de loin.

Partie lui demander des comptes, la victime sera accueillie à coups de couteau. Malgré ses blessures, une estifalade au crâne et une plaie plus importante au niveau du cou, l'homme de 29 ans parviendra à maîtriser son agresseur à coups de poing et à le remettre aux agents de sécurité avant l'intervention de la police municipale.

Transportée d'urgence à l'hôpital voisin, la victime qui a perdu beaucoup de sang a déclaré avoir eu très peur de mourir. Dix jours d'incapacité totale de travail (ITT) lui ont été délivrés.

L'auteur des coups de couteau à reconnu les faits bien qu'il affirme ne plus se souvenir précisément des circonstances de la rixe à cause de l'alcool et du paka. Un cocktail explosif dans la mesure où ce jeune homme de 21 ans, désœuvré et sans emploi après un passage par la Marine à Brest, est également suivi pour des crises d'épilepsie. Le jeune homme a ajouté que porter un couteau-papillon sur soi était actuellement à la mode.

"Le trouble à l'ordre public est énorme", a souligné le procureur de la République, rappelant que cette agression gratuite à l'arme blanche s'est produite en pleine fête foraine au milieu de familles et d'enfants venus passer du bon temps.

Le représentant du ministère public a requis 18 mois d'emprisonnement dont 6 mois avec sursis et mise à l'épreuve et maintien en détention pour la partie ferme de la peine. Il a finalement été condamné en in de journée à 12 mois de prison dont 6 mois ferme avec mandat de dépôt.

Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 24 Juillet 2017 à 15:14 | Lu 8685 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 18:35 Le salon du livre 2017 : "une réussite"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance