Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Congrès MRH : L’entreprise libérée ou le chemin de la confiance.



Valentine Urvoy
Valentine Urvoy
Les 7, 8 et 9 juin prochains au Méridien Tahiti, le Congrès propose de mettre le développement durable au coeur de la réflexion des dirigeants de notre pays : “Comment construire un futur durable pour les organisations et épanouissant pour les équipes”. Tahiti Congrès affirme qu’il n’y aura pas de développement durable possible sans développement des talents des personnes.
Chaque jour jusqu’au Congrès nous vous proposerons ainsi de découvrir les différentes activités proposées, nos conférenciers et nos partenaires sur l’événement à travers une série de portraits.

Mme Valentine Urvoy et Mme Marielle Thomas, IMA Technologies : "L'entreprise libérée ou le chemin de la confiance", conférence du 09 juin 2017 :

Valentine Urvoy
Valentine Urvoy
Valentine Urvoy est Directrice des Richesses Humaines. Oui, vous avez bien lu ! Richesses Humaines... C'est que dans le secteur des centres d'appel, IMA Technologies est 75% plus cher que ses concurrents du Maghreb ou de Madagascar ! C'est pour cela qu'il y a 5 ans, la Direction Générale de l'entreprise a choisi de s'appuyer sur son seul facteur de différenciation : son personnel. En partant du principe que "Liberté" et "Responsabilité" créent bonheur et performance, les collaborateurs de l'entreprise ont ainsi élaboré une vision partagée et créé un environnement organisationnel qui satisfait les besoins universels des salariés. Grâce à cette refonte des modes de management l'entreprise a ainsi pu passer de 150 à 450 collaborateurs en cinq ans et gagne régulièrement de nouveaux clients. C'est ce récit du chemin de la confiance que nous conteront Marielle et Valentine...

Contact et information : contact@tahiticongres.com ; 87 74 40 03 ; www.tahiticongres.com

D'après un communiqué de Tahiti-congrès.


La TEP (Société Transport d'Energie Electrique en Polynésie française), partenaire du Congrès, associé à la conférence de Mmes Urvoy et Thomas.
Le Congrès Management et Ressources Humaines 2017 offre la possibilité à des entreprises du fenua de montrer leur engagement en matière de développement durable et de valorisation des talents. La TEP a ainsi souhaité être partenaire du Congrès, tout en bénéficiant d'une intervention spécifique des conférencières sur l'entreprise libérée au sein de la TEP.

Pourquoi la TEP fait-elle le choix d'être partenaire du Congrès Management et Ressources Humaines ?

Depuis 2014 nous revoyons notre gestion des ressources humaines, pour mieux prendre en compte les besoins et travailler sur le bien-être de chacun. Etre partenaire du Congrès en 2017 nous permet d'aller plus loin, en continuant à apprendre, en nouant des contacts privilégiés avec les conférenciers tout en expliquant notre démarche aux entreprises locales. Car depuis un an ou deux, on sent ici un changement dans les ressources humaines: les gestions anciennes un peu archaïques des personnes, sont en train d’évoluer. La TEP peut, avec d’autres, véhiculer ces nouvelles tendances, et être l’une des locomotives de ce changement de management.

Pourquoi soutenir l'intervention de Marielle Thomas et Valentine Urvoy, et qu'en attendez vous ?

Leur intervention est la plus adaptée à nos problématiques actuelles. Elle sera aussi la plus bénéfique et engageante pour nos équipes. En 2016, Club Idéo nous avait présenté "l’entreprise libérée". On s’y est intéressé et nous l’avons partagé en interne. Le concept n’est pas encore clair pour tous, mais nous voulons définir l’évolution de notre cadre de travail : avant, c'était très hiérarchisé, quel sera le nouveau cadre ? C'est à nous de le définir...

Et le développement durable, dans votre organisation et son impact sur vos équipes ?
Le développement durable fait partie de notre ADN : la TEP a été créée pour promouvoir les énergies renouvelables. Depuis 2010, nos certifications sont allées dans cet esprit de développement durable. La prochaine étape sera une intégration beaucoup plus large, des projets, du métier, mais aussi de la finalité et de l'impact sur le contexte territorial (certification RSE ISO 26000).
Cela donnera un sens global, une vision transversale du travail aux équipes. Avant, chacun travaillait de son côté ; à présent, chacun a conscience d’être un maillon de la chaîne et que nous pouvons tous travailler sur des projets qui nous impliquent et font du sens.



Rédigé par Coralie Marquand le Lundi 29 Mai 2017 à 19:00 | Lu 615 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Septembre 2017 - 17:28 Voiture contre scooter : un homme dans le coma

Dimanche 24 Septembre 2017 - 16:59 Accidents en série sur la RDO

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance