Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Commerce extérieur : La perle n'a plus la côte mais le noni explose



Commerce extérieur : La perle n'a plus la côte mais le noni explose
PAPEETE, le 27 août 2015 - Les derniers chiffres du commerce extérieur de l'ISPF sont sortis. En juillet, les importations comme les exportations sont en baisse.

Les importations baissent ainsi de 4% par rapport à juillet 2014. Une baisse avant tout technique, causée par "une importation exceptionnelle" en 2014 qui n’apparaît pas cette année. Sans cet effet, les importations seraient en hausse de 4% en valeur "avec la hausse de la valeur des biens intermédiaires et de consommation."

En cumulé depuis janvier, c'est la valeur des prix pétroliers importés qui a la variation la plus spectaculaire avec -14%, grâce à la chute historique des prix du pétroles sur les marchés mondiaux causés par l'arrivée en masse des pétroles "non conventionnels". A l'opposé, les prix des produits agricole est en hausse de 13%.

Les exportations souffrent de la perle mais l'espoir est dans le noni

Nos exportations sont également en baisse de 4% en juillet par rapport au même mois de l'année précédente. Une chute entièrement imputable, encore une fois, à la perle, qui perd encore 10% en juillet, un chiffre constant depuis janvier.

Heureusement, nos autres exportations se portent bien, grâce à leur positionnement "santé" devenu très à la mode dans le monde, de l'huile de coco au noni en passant par nos poissons. Ainsi, le coprah profite de prix très intéressants sur les marchés, malgré une baisse des volumes exportés en juillet. Le noni est tout simplement en hausse de 39% en juillet, et de 80% depuis janvier. Les exportations de poisson sont encore en hausse de 30% par rapport à juillet 2014, qui était déjà une très bonne année. Le monoï fait une pause en juillet, après une belle progression cette année (+28% depuis janvier).

Mais il va encore falloir beaucoup de mois de progression au même rythme avant que ces nouveaux débouchés ne remplacent la perle, qui représente encore 72% de toutes nos exportations.


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 27 Août 2015 à 17:38 | Lu 2072 fois







1.Posté par Mana le 27/08/2015 21:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le coprah n est il pas subventionne? Le poisson on va bien le chercher avec du gasoil subventionne non? Il est ou le progres?? L augmentation de production est innexistante...et le noni est cultive maintenant partout dans le monde en quantitee...

2.Posté par Piripirifaufau le 28/08/2015 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le fruit, là, en illustration est un NONO, merci donc d'employer le bon mot, cf dictionnaire de l'académie ou le lexique de la langue tahitienne ou tout simplement demander aux "vieux".. Ce serait bien de respecter l'usage.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 17:10 Bébé pleure, papa frappe maman : 4 mois ferme

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance