Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Cité Grand : quel avenir pour ces logements libérés par l'armée ?



Avec la réduction des effectifs militaires en Polynésie, les logements de la cité Grand de Pirae sont vides depuis juillet 2013.
Avec la réduction des effectifs militaires en Polynésie, les logements de la cité Grand de Pirae sont vides depuis juillet 2013.
PIRAE, le 11 novembre 2015. Le président Edouard Fritch, accompagné du ministre du logement Tearii Alpha, a accueilli ce mercredi après-midi Thierry Repentin, délégué interministériel national à la mixité sociale dans l’habitat, sur le site de la cité Grand à Pirae. Depuis juillet 2013 ces anciens logements des militaires sont tous entièrement inoccupés

La cité Grand est un complexe de plus de 120 logements appartenant à l’armée qui doit être transféré au Pays dans le cadre du contrat de redynamisation des sites de défense (CRSD). Dans le cadre de la rétrocession des terrains militaires aux communes qui butte en Polynésie française depuis plusieurs années sur des problèmes de compétences, l'option désormais fortement envisagée serait que ce soit le Pays qui reprenne tous les terrains sur lesquels sont édifiées des structures de logements afin de les reconvertir en logements à vocation sociale. C’est également le cas de la cité Mariani à Taravao.

Le délégué interministériel, en Polynésie depuis le début de la semaine assister aux premières Assises de l'habitat des Outre-mers, souhaite que les infrastructures reviennent le plus rapidement possible à la Polynésie française, d’autant que ce dossier de la rétrocession des terrains militaires a pris beaucoup de retard en raison de problèmes juridiques.

Le président du Pays souhaite pour sa part qu’une partie des logements puissent être mis à disposition des étudiants qui sont scolarisés dans la cité scolaire du Taaone. Le délégué interministériel a souligné que le CRSD permettait également d’ouvrir ces anciens logements militaires à un foyer de personnes âgées, mais qu’ils pourraient accueillir des services à la personne ou des locaux associatifs d’intérêt public.

Thierry Repentin, délégué interministériel national à la mixité sociale dans l’habitat visite les logements vides de la cité Grand de Pirae avec Edouard Fritch.
Thierry Repentin, délégué interministériel national à la mixité sociale dans l’habitat visite les logements vides de la cité Grand de Pirae avec Edouard Fritch.

Rédigé par Mireille Loubet le Mercredi 11 Novembre 2015 à 19:46 | Lu 2606 fois







1.Posté par Hiro Morales le 12/11/2015 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au début il y avait le projet de faire un parc arboricole,disparue apparemment....
Toutefois, le foyer de personnes âgées est essentiel pour anticiper l'avenir et ne pas laisser le privé s'en occuper...
Parions que rien de super sera fais, que cela, ce fera dans la précipitation avec juste un coup de peinture et qu'au final on parquera des gens dans du social mal adapté....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Août 2017 - 14:59 Back to school pour une rentrée réussie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance