Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Christiane Ah-Scha prend la tête de la Direction des Affaires Sociales



PAPEETE, le 17/10/2016 - L'arrêté du conseil des ministres dans le Journal officiel a été publié vendredi dernier. La nouvelle tête de la Direction des affaires sociales démarre donc ses fonctions aujourd'hui. Un nouveau challenge pour cette polynésienne "au grand cœur" qui n'a pas peur des défis et qui compte bien travailler en parfaite harmonie avec ses équipes.

Elle a 48 ans, elle est mère de 3 enfants et grand-mère de deux petits bébés. Christiane Ah-Scha démarre ses nouvelles fonctions ce lundi matin, en tant que directrice de la Direction des affaires sociales (DAS). Un poste qu'elle occupera sans trop de difficultés puisque Christiane baigne dans le social depuis plus de 20 ans.

Elle occupait notamment le poste de directrice du Foyer d'actions éducatives (FAE) "Te Pare" de Punaauia, depuis 2006. "Je suis animée par ce que je fais, par tout ce travail relationnel, d'accompagnement et de soutien aux situations problématiques, de vie précaire", précise-t-elle. Ce nouveau challenge aux commandes de la DAS ne lui fait pas peur, même si elle avoue avoir quelques appréhensions. Et ce qui pourrait la réconforter est son expérience dans le milieu social. "Je vais rejoindre un établissement où il y a quand même un personnel compétent, il y a des techniciens sur lesquels je pourrai m'appuyer. Donc, je ne vais pas en terrain inconnu."

Femme de terrain, Christiane n'a pas l'intention de rester dans son bureau tous les jours de la semaine. "Bien sûr, il y aura un travail administratif à faire, des représentations à effectuer. Mais, je pense que ma place, au début, est sur le terrain parce que j'ai besoin d'aller rencontrer les chefs de service, de division, de circonscription. Je ne pourrais pas tout faire en restant dans un bureau, ce n'est pas possible".

La nouvelle directrice de la DAS prendra le temps de bien connaitre les dossiers avant de s'engager, elle a cependant déjà un dossier en tête. "Tout le monde sait qu'on a des difficultés au niveau du RST, donc ça sera une de mes priorités parce qu'il est hors de question de laisser quelqu'un sur la touche, qui est dans le besoin et qui vit réellement dans une situation vulnérable de précarité."

Faire un état des lieux sur les moyens disponibles de la DAS, sera la prochaine étape. "Il s'agit là d'innovation et de création. Ce travail sera fait avec les responsables de chaque division et des travailleurs sociaux qui sont sur le terrain, bien sûr. Là, il faudra miser sur le travail de proximité… il y a énormément de travail qui nous attend. Il faut que l'on me pose les problématiques à traiter, ce n'est qu'à partir de là qu'on pourra mettre en place les objectifs opérationnels qui vont dégager des actions prioritaires."

Christiane Ah-Scha tient néanmoins à préciser qu'à aucun moment sa nomination n'a été politisée. "Je ne suis pas LA candidate de la ministre ou de qui que ce soit. J'ai passé comme tout le monde, les épreuves de la procédure qui ont été retenu par le gouvernement. Je ne connaissais pas les critères d'évaluation."

Femme au grand cœur, Christiane Ah-Scha mise sur le côté humain et relationnel. Si une grande réunion de travail est prévue ce lundi matin, une passation de pouvoir sera également mise en place entre Christiane Ah-Scha et Jean-Michel Garrigues, ancien directeur par intérim.

TROIS QUESTIONS À

Christiane Ah-Scha
Directrice de la Direction des affaires sociales


Avez-vous un pincement au cœur de devoir laisser vos anciens collègues de travail ?

"C'est sûr puisque j'étais au Foyer Te Pare depuis son ouverture en juillet 1998. C'est une équipe que j'ai soulevé, soutenu, accompagné pendant toutes ces années. Mais comme je leur ai dit, je ne serai pas loin. À présent, je me retrouve quand même dans un service que j'ai côtoyé, au travers du FAE Te Pare. Donc, je connais quelques personnes et je n'ai pas d'à priori particulier."

Vous maitrisez le tahitien, ce qui pourrait être un plus dans votre fonction ?

"En effet, je parle le tahitien mais je ne maitrise pas complètement la langue. En même temps, nos familles comprennent quand même le français. Même si c'est évident que la connaissance des langues polynésiennes peut être un atout pour les relations avec les personnes surtout nos matahiapo."

Quel serait votre message aux Polynésiens ?

"Mon objectif général est de préserver la dignité humaine de chacune et chacun."


SES ANCIENS COLLÈGUES SE CONFIENT

Bliss Vanaa
Éducateur depuis 9 ans au FAE


"On sait qu'on continuera à travailler avec elle"

"Elle était notre pilier, elle est direct, sympa. Je pense que son futur poste sera un challenge pour elle, vu qu'elle travaille depuis des années dans le social, je suis sûre qu'elle y arrivera. Ce qui est bien avec elle, c'est qu'elle te dit les choses en face, quand ça ne va pas. Nous nous sommes beaucoup améliorés grâce aux nombreux conseils qu'elle nous a donnés. On est triste de la voir partir, mais on sait qu'on continuera à travailler avec elle. Faaitoito Christiane ! Haere i mua ! Nous sommes là pour te soutenir, et merci de nous avoir accompagnés jusqu'à aujourd'hui."


Sylvia Quintard
Directrice par intérim du FAE

"Elle pense aux autres avant de penser à elle"


"J'ai beaucoup appris à ses côtés, elle nous accompagne, elle nous laisse prendre des initiatives et je pense que toute son expérience, elle pourra le mettre au profit de la DAS. Elle a conscience de l'ampleur de sa future fonction, mais moi, après avoir travaillé auprès d'elle, je suis confiante. C'est une très bonne personne. Elle pense aux autres avant de penser à elle. Elle m'a beaucoup apportée ainsi qu'au foyer "Te Pare".
Son départ m'affecte beaucoup car elle a fait en sorte qu'aujourd'hui, je puisse prendre le relai. Elle a confiance en moi. C'est vrai qu'il y a des parties que je ne maitrise pas encore, mais si je n'apprends pas je n'y arriverais jamais.
"



Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 17 Octobre 2016 à 07:57 | Lu 5267 fois







1.Posté par simone grand le 18/10/2016 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo et courage Christiane

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance