Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Changement climatique : quels impacts sur notre sécurité?



Pendant près de deux semaines, des experts vont se succéder pour mettre en garde quant aux effets du changement climatique sur les populations.
Pendant près de deux semaines, des experts vont se succéder pour mettre en garde quant aux effets du changement climatique sur les populations.
PAPEETE-Le 7 juin 2016- Depuis le mardi 7 juin et ce jusqu'au 16 juin, le Tahiti Pearl Beach Resort accueille un séminaire sur l'impact des changements climatiques sur la défense ainsi qu'un programme intitulé "tempête express 29". Près de 24 pays ainsi que des organisations non-gouvernementales, se réunissent pour faire le point sur la situation climatique et évoquer son impact direct sur les populations.

Un cadre bucolique : la plage, la mer bleue et des cocotiers dont le vent vient faire vibrer les feuilles. Le Tahiti Pearl Beach Resort est en ébullition. Une centaine de personne, représentants près de 24 pays, ont investi les lieux depuis le mardi 7 juin pour différentes conférences. Cette fois-ci, il ne sera pas question de tourisme ou d'économie, mais d'avenir de la planète. Le séminaire sur la défense et le changement climatique suivi du programme intitulé "Tempête express 29" ont pour but de réunir le plus grand nombre de participants, venus des quatre coins de la planète, pour les prévenir des effets du changement climatique sur les populations. "Le climat a d'innombrables impacts sur la sécurité mondiale", affirme Christophe-Alexandre Paillard, directeur du domaine armement et économie de défense à l'institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire (IRSEM).

Si ces rencontres prennent place à Tahiti, ce n'est pas le fruit du hasard. "Le Pacifique est une région clé pour les changements climatiques. Beaucoup de choses se passent ici et ce qu'il se passe ailleurs a aussi un impact sur le territoire", résume Nicolas Mazzuchi, chercheur armement et économie de défense à l'IRSEM. La Polynésie Française, comme beaucoup de ses voisins des îles Pacifique, est aussi directement concernée par le sujet. En 2013, une étude du CRNS (NDLR : Centre national de la recherche scientifique) a révélé que 30 % des îles de la Polynésie française seraient entièrement submergées dans les prochaines années. "C'est vrai qu'en Polynésie Française, ce sont en particulier les Tuamotu qui sont les plus sensibles à la montée des eaux. Des atolls entiers, où vivent une partie de la population, pourraient être rayés de la carte", regrette la capitaine Alice Bourgeoisat, officier chargée des relations publiques des forces armées en Polynésie Française. Conséquence directe du réchauffement climatique, cela engendrerait un important déplacement des habitants.

SE PRÉPARER AU PIRE SCÉNARIO

Le but de ces rencontres est de confronter les populations et pays les plus vulnérables au pire scénario. "La perte de logement et l'absence de nourriture par exemple, sont des facteurs qui peuvent conduire à des émeutes. Le séminaire, puis le programme Tempête 21, ont pour but de préparer à une meilleure coordination des forces armées sur le terrain en cas de catastrophe. Par exemple, les îles comme les Fidji, les Samoa ou encore la Papouasie Nouvelle-Guinée seront très vite submergées, elles auront besoin d'une aide internationale. Même si tout le monde a la connaissance de quoi faire, certains ne savent pas comment. D'un pays à un autre, tout cela peut changer. Il faut savoir comment se coordonner et s'organiser." Afin d'être le plus efficace possible durant ces quelques jours de rencontre, différents groupes de travail ont été composés pour réfléchir à ces questions. "Tous ensemble, les pays construisent une procédure à suivre pour assurer la sécurité et la défense de leurs concitoyens en cas de submersion, de cyclones ou toute autre catastrophe. Depuis l'existence de ce programme, différents points et modifications ont été ajoutées à la procédure. Celle-ci est faite comme une bible."

Tout a commencé en 2000. Les chefs militaires de la région Asie-Pacifique décident de créer un groupe de travail et un programme "tempête express" afin d'améliorer la capacité des différentes nations à faire face aux différentes crises. Le premier atelier du programme s'est tenu en novembre 2000 à Manille, aux Philippines. Le principal objectif des pays regroupés au sein du MPAT (Multinational Planning Augmentation Team) est de créer un groupe de militaires qualifiés capables de planifier et de mettre en œuvre une réponse internationale aux opérations militaires autre que la guerre. Tempête expresse 29, a été organisée cette année par les services des armées françaises et américaines. La Polynésie Française a aussi émis l'idée d'organiser un séminaire en amont du programme afin de faire un point sur la situation du changement climatique suite à la COP21 (conférence sur le climat) qui s'est tenue fin 2015 à Paris.

Rédigé par Amelie David le Mardi 7 Juin 2016 à 16:35 | Lu 941 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance