TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Challenger #2 : Atamu Conti


Atamu Conti a tout d’un héros des temps modernes version polynésienne. Il a débuté par le bodyboard, le skate. Il a multiplié les disciplines, au gré de ses envies, pour devenir un waterman accompli. Ce sportif discret, habitué des 4e et 5e places, est devenu champion de Tahiti 2015 de stand up paddle surf. Certes, Poenaiki Raioha et Nainoa David, les deux jeunes prodiges, ont raté une épreuve sur trois.



Portrait

Figure emblématique du Waterman Tahiti Tour qui propose la version ‘endurance’ du concept waterman, Atamu pourrait très bien représenter aussi l’autre version, celle du Ultimate Waterman de Nouvelle Zélande autour du surf. Comme il nous l’a dit en interview, le SUP surf, même s’il est moins médiatisé que le SUP race ou même que le Waterman Tahiti Tour, reste sa discipline de prédilection.
 
Lors de la 2e épreuve du championnat du monde de SUP surf qui s’est déroulée à Tahiti dans des vagues de récif de plus de 2M50, la seule à laquelle il a pu participer, il termine 2e aux trials et passe un, puis deux tour de la compétition principale, opposé au gratin mondial. Il se fait stopper par Patrice Chanzy, le waterman polynésien de légende de dix ans son ainé.

Atamu Conti est un des rares athlètes à avoir la chance de participer aux compétitions avec son père, Teiki Conti, qui participe au Waterman Tour comme aux compétitions de SUP surf. Teiki a ainsi montré que l’éducation doit passer par l’exemple avant tout. Et ça marche. Atamu Conti est un garçon posé et épanoui à tous les niveaux, dans sa vie professionnelle, sportive et personnelle.

En bref

Né le :
5 août 1985 à Papeete
 
Origines

Père italo-marquisien, mère tahitienne
 
Situation familiale

Fiancé sans enfant
 
Un héros de ton enfance ?

Mon père
 
Si tu étais un animal ?

Un dauphin
 
Une valeur morale ?

Le respect et le pardon
 
Tes sponsors ?

Expair Tahiti, Noni Energy, Tahitian Spartan, Invad Tahiti, Onit Pro, Club Herbalife, J.A.C. Massage

3 meilleurs résultats de ton palmarès ?
Champion de Polynésie SUP surf 2015
5ème à la 3ème étape Waterman Tahiti Tour 2015
2e aux Trials SUP World Tour 2015 Sapinus et jusqu’au Round 3 du Main Event

Quatre questions à Atamu


Tes débuts ?
 
« C’est grâce à mes parents que je suis dans le monde de la glisse, dès l’âge de 5 ans environ ils m’emmenaient à la plage tout les weekends. J’ai commencé par le bodyboard. Ensuite à l’adolescence sont venus le surf, le skate et le VTT. J’ai pratiqué ces disciplines en alternance pendant un bon moment. J’ai commencé à toucher au SUP surf vers 2007 grâce à mon beau-tonton Jean-Marie. Me sentant plus à l’aise sur un SUP j’ai donc décidé de m’y consacrer. Par la suite, je me suis mis au SUP race et depuis l’année dernière au prone et à la natation, grâce au Waterman Tahiti Tour. »
 
Ton entrainement ?
 
« Au niveau de mes entrainements, je n’ai pas de programme particulier. J’essaye de me caler 4 à 5 jours d’activité et 2 jours de repos dans la semaine. Tout se passe vraiment au feeling. Je m’entraîne avec mon père, avec mes amis ou seul, en mixant les disciplines WTT (swim, prone, sup, run), et en surfant. En ce qui concerne l’alimentation, je consomme du Noni Energy, les produits Herbalife nutrition et j’essaye de manger sain et équilibré à côté. Pour le matériel, je ride les boards F-ONE du Shop EXPAIR TAHITI. »
 
Tes plus beaux succès en compétition ?
 
« Mon meilleur succès, c’est bien sûr ma victoire en SUP surf du championnat de Polynésie de cette année. Je n’ai pas vraiment d’anecdote mais je suis juste content d’avoir partagé des moments dans et hors de l’eau avec mes amis, ma famille… et mon père Teiki CONTI qui est toujours présent dans le sport. L’adversaire redoutable est vraiment Poenaiki Raioha, qui n’était pas présent à la 2ème étape, mais il y a aussi Nainoa David, Natua Teriitahi et plein d’autres encore. »
 
Tes motivations ?
 
« Le sport est comme un équilibre pour moi, c’est ce qui me permet de maintenir une bonne hygiène de vie, de m’évader, de partager... Il y a le boulot, la vie à la maison, la famille… et le sport. »
 
Tes objectifs ? Remerciement ou message ?
 
« Je veux réussir dans ma vie professionnelle, familiale et sportive. Pour 2016, je veux rester dans le top du tour local en SUP surf, race et WTT, participer à des compétitions à l’étranger si possible. Mon succès, je le dois à tous ceux qui me soutiennent de près ou de loin : Mes sponsors, ma famille, mes amis, ma fiancée…Message pour les jeunes et toute la population : Faites du sport, respectez, pardonnez et profitez de la vie.  »


le Lundi 4 Janvier 2016 à 02:00 | Lu 1140 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 5 Janvier 2016 - 04:53 Challenger #18 : Stéphane Debaere

Mardi 5 Janvier 2016 - 04:49 Challenger #17 : Remuera Tinirau

Tahiti Infos ATN Challenge | Tahiti Infos ATN Challenge - le jeu