TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Challenger #18 : Stéphane Debaere


Stéphane Debaere a été formé au Cercle des Nageurs de Polynésie, à Tahiti, avant de partir pour la France suivre sa scolarité en sport-études. C’est avec fierté qu’il a été le capitaine de la sélection de Tahiti de natation qui a ramené de nombreuses médailles lors des Jeux du Pacifique de Papouasie en juillet 2015.



Portrait

Il pense qu’il aurait pu être bon dans d’autres sports, qu’il n’a pas de qualités spécifiques à la natation. On peut dire qu’il a la rigueur et le jusqu’au-boutisme par le côté allemand de son père et son côté simple et proche des gens grâce à sa mère Tahitienne. Il se définit en tous cas à la fois normal et à la fois atypique, dans son statut de ‘mannequin-sportif’.
 
Le sport, c’est pour lui l’humilité avant tout ‘en sachant modérer sa joie’ en cas de victoire. A l’inverse, en cas de défaite, on n’envoie pas ‘paître’ le staff technique, cette valeur est primordiale pour lui. Comme celle de la persévérance. Il ne faut jamais lâcher, il lui est arrivé de stagner à un certain niveau de performance, mais à force de persévérer, ‘la roue tourne, toujours’.
 
Le choix du sport professionnel, il a pu le faire grâce au soutien de ses parents.
Il vit depuis des années en France mais son attachement à Tahiti est sans faille. Il projette de faire venir des champions olympiques courant 2016, pour redonner le sourire ‘dans ce monde où les choses sont difficiles pour beaucoup de gens’. Il souhaiterait pouvoir faire plus à travers son rôle d’ambassadeur de la Polynésie à l’extérieur.

En bref

Né le :
1er janvier 1989 à Papeete
 
Origines

Papa allemand, mère chinoise de Tahiti
 
Situation familiale

Célibataire
 
Un héros de ton enfance ?

Spiderman
 
Si tu étais un animal ?

Un aigle
 
Une valeur morale ?

Aller jusqu’au bout de ce que l’on a commencé
 
Tes sponsors ?

Air Tahiti Nui, Jaked et la société de mon père, AD Corporations

3 meilleurs résultats de ton palmarès ?
3 médailles d’or et 4 d’argent aux Jeux du Pacifique 2015
Vice-champion de France 50m brasse en 2012
2e meilleure performance de tous les temps – de 20 ans au 100M nage libre 2009


 

Cinq questions à Stéphane


Tes débuts ?
 
« Depuis petit, j’ai toujours été un hyper actif. J’ai aussi toujours eu l’esprit de compétition. C’est paradoxal, j’ai eu une phobie de l’eau étant bébé, la douche, les vagues à la plage…un enfer. Mon père rugbyman de haut niveau allait à la piscine pour soigner ses blessures en faisant sa rééducation, je l’ai suivi, j’ai pris des cours pour apprendre à nager et cela m’a plu tout de suite. »
 
Ton entrainement ?
 
« Mon atout principal est l’expérience, je mène une vie atypique, les gens se demandent comment j’arrive à maintenir mon niveau. Je me prépare selon les échéances. Je m’autogère, en collaboration avec mon coach, c’est un peu ‘au feeling’. Je me lasse vite des choses donc je me fais un programme ‘exotique’ avec un peu de course à pied, de boxe, de muscu, de la natation, parfois c’est ‘mode off’, quitte à faire du cheval en m’aérant en Dordogne chez mon père. »
 
Tes plus beaux succès en compétition ?
 
« Le jour de mon titre de champion de France, la journée avait très mal commencé. Au réveil je n’étais pas dedans. A l’échauffement, je me prend la tête avec un mec, limite à se battre avec lui, puis je me prends une nana en frontal qui nageait avec des plaquettes, elle me ‘scalpe’ sous l’œil, qui s’est mis à gonfler. Au final, je fais vice-champion de France. Sur le podium, on aurait dit que je m’étais battu. »
 
Tes motivations ?
 
« J’ai choisi la voie du sport plutôt que celle du bac + 8 parce que pour moi le sport, c’est une école de la vie. C’est la combattivité, l’humilité, la persévérance, le dépassement de soi. Le gars qui fait 130 kilos et qui décide de maigrir en marchant tous les jours 30 minutes, pour moi c’est un champion. Je mets tout le monde sur le même niveau, l’athlète de haut niveau comme celui qui va faire ses vingt minutes de sport tous les jours.  »
 
Tes objectifs ? Remerciement ou message ?
 
« Cela fait 12 ans que j’ai quitté le fenua. J’ai une belle vie mais je sais que dans le monde c’est pas vraiment rose. Je suis toujours resté attaché à Tahiti. J’aimerais faire quelque chose pour mon fenua. Tahiti c’est un paradis, j’aimerais faire venir plusieurs champions olympiques de natation. Si on peut permettre à quelques enfants de sourire et bien tant mieux, c’est dur partout alors il faut se rapprocher des choses simples, à travers le sport par exemple. »
 


Rédigé par () le Mardi 5 Janvier 2016 à 04:53 | Lu 3666 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 5 Janvier 2016 - 04:49 Challenger #17 : Remuera Tinirau

Mardi 5 Janvier 2016 - 04:44 Challenger #16 : Rauata Temauri

Tahiti Infos ATN Challenge | Tahiti Infos ATN Challenge - le jeu