Tahiti Infos
Tahiti Infos

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Challenger #16 : Teiva Jacquelain


Teiva Jacquelain a fait les beaux jours du Rugby Club de Pirae. Avec son cousin Makalea Foliaki, ils étaient les deux flèches du RC Pirae avec qui ils ont été champions de Polynésie deux années consécutives.



C’est tout à fait logiquement que Teiva s’est fait remarquer et a pu intégrer la sélection tahitienne de rugby à 7. En août 2015, il décide de partir en métropole pour tenter une carrière de rugbyman professionnel.
 
Teiva Jacquelain est ailier et doit donc être rapide et puissant. Au niveau entrainement, il a pu allier, avec Makalea Foliaki, le rugby à l’athlétisme. Licencié au club Central Sport Athlétisme pendant qu’il évoluait au RC Pirae, il a pu peaufiner ses qualités athlétiques, notamment sa vitesse. En plus de la rapidité et de la puissance, il faut être adroit et Teiva est plutôt doué, son palmarès au RC Pirae parle pour lui puisqu’il a déjà été meilleur marqueur d’essais du championnat.
 
Souvent pour réussir il faut partir, Teiva Jacquelain est très attaché à Tahiti mais il a choisi de partir afin de poursuivre son rêve : devenir un rugbyman professionnel. Cela a bien débuté pour lui puisqu’il a pu intégrer le pôle espoir du RC Toulon, une des meilleures équipes du Top 14 métropolitain, qui a été notamment triple champion d’Europe en 2013, 2014 et 2015.
 
Le président du RC Pirae Apolosi Foliaki et le manager Teiki Dubois ont été à l’origine d’une convention signée avec le Rugby Club de Toulon, c’est ce qui a permis à Teiva d’intégrer le pôle espoir de l’équipe professionnelle. C’est après une période de test qui s’est avérée concluante que notre Polynésien a pu être retenu, malgré la très forte concurrence.

En bref

Né le :
22 avril 1994 à Hyères, j’ai grandi à Tahiti
 
Origines

Père métropolitain, mère de Moorea, Haapiti.
 
Situation familiale

Célibataire
 
Un héros de ton enfance ?

Mon père, Mohamed Ali, les légendes polynésiennes des grands guerriers
 
Si tu étais un animal ?

Un requin
 
Une valeur morale ?

« N’abandonne pas. Endure maintenant et vis le restant de ta vie en tant que champion. » de Mohamed Ali et «‘o ‘oe to ‘oe rima » de Bobby Holcomb (ta main c’est toi)

Ton activité professionnelle :
Rugbyman
 
Tes sponsors ?

Pas de sponsors actuellement.

3 meilleurs résultats de ton palmarès ?
Demi finaliste du championnat de France Espoirs face à Bordeaux, en juin 2016
Titulaire lors du match amical de Top 14 face au Stade Français et au Stade Toulousain en août 2016, avec un essai inscrit lors du match contre le Stade Français au Stade Mayol
Participation à la coupe du monde des clubs de rugby à 10 en juillet 2016 à l’île Maurice.

5 questions à Teiva Jacquelain

Tes débuts ?
 
« J’ai commencé le rugby à l’âge de 13 ans. Après avoir été licencié au Rugby Club de Pirae, avec qui nous avons été champions de Polynésie, j’ai participé avec la sélection de Tahiti aux Océania de rugby à 7 et aux Jeux du Pacifique en Papouasie Nouvelle Guinée. J’ai quitté le fenua en août 2016 pour poursuivre mes rêves au Rugby Club Toulonnais (RCT). »
 
Ton entrainement ?
 
« Je m’entraîne avec l’équipe 1e du RCT du lundi au vendredi matin, puis le vendredi soir et pour le match du weekend, je joue et je m’entraîne avec l’équipe espoirs, lorsque je ne suis pas retenu dans l’équipe professionnelle. Avec du temps pour le repos et avec mes études de BTS Tourisme à distance, cela ne me laisse aucun jour de repos dans la semaine et peu d’après midi de libres. En vues de mes objectifs et de mon jeune statut, je travaille dur et je fais des heures en plus hors des entraînements pour atteindre mes objectifs à long terme. Ainsi, en cas d’échec, je n’aurais pas de regrets. »
 
Tes plus beaux succès en compétition ? Une anecdote ?
 
« J’ai représenté Tahiti, avec la sélection, aux Jeux du Pacifique en PNG et aux Océania. Nous avons remporté, avec Pirae, deux années de suite le championnat de Tahiti, la coupe de Tahiti et le championnat 7’s de Tahiti. J’ai été élu meilleur marqueur pendant deux années consécutives et élu meilleur joueur -23 ans, à l’âge de 19 ans.  Je suis content d’avoir pu jouer en match amical les deux équipes professionnelles du Top 14 que sont le Stade Toulousain et le Stade Français, dans un stade rempli, un an pile après avoir quitté Tahiti. »
 
« Ma petite anecdote : très jeune j’avais promis à mes parents, après avoir assisté à un match de rugby professionnel, que moi aussi un jour je jouerai un match avec une grande équipe dans un stade rempli. »
 
Tes motivations ?
 
« Mes motivations sont nombreuses. Il y a celle de représenter dignement la Polynésie, en montrant qu’un Polynésien est capable de grandes choses et qu’il a sa place au plus haut niveau du rugby. Je souhaiterais développer le rugby de haut niveau à Tahiti, comme le font bien chez eux nos cousins Wallisiens, Tongiens et Samoans. Je voudrais montrer la voie aux plus jeunes et surtout réussir, en rendant fière ma famille pour tous les sacrifices accomplis. »
 
Tes objectifs ? Remerciement ou message ?
 
« Mon objectif est de signer un contrat professionnel en fin de saison, ce qui serait le début d’une nouvelle aventure. Je remercie toutes les personnes qui m’ont entraîné, aidé, soutenu, qui m’ont appris. J’ai pu grandir grâce à eux et ils font partis de mes succès. Merci à ma famille et merci pour cette nomination auprès de grands champions. »





Les Trophées du Sport