TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Challenger #15 : Opeta Vernaudon


Opeta Vernaudon s’était fait remarquer en 2012 en obtenant le titre de champion de Polynésie de vélo sur route. On a pu le voir se diversifier en pratiquant également du vélo cross country ou encore du vélo sur piste. Son attitude souriante et positive, sa manière de s’exprimer avec humilité et clairvoyance en interview ont fait également de lui le champion qu’il est devenu.



Portrait

Lors du Tour de Tahiti Nui 2015, il obtient plusieurs victoires d’étape dont la dernière, spectaculaire, non pas sur les Champs Elysées comme lors du Tour de France, mais sur le front de mer de Papeete ! Il se classe finalement 4e, défendant plutôt bien les couleurs de la Polynésie face aux visiteurs étrangers en provenance de Nouvelle Zélande ou d’Australie.
 
Ce bon résultat le positionne naturellement comme le leader local pour une compétition majeure qui s’est déroulée quelques semaines après le Tour de Tahiti, le championnat de France des Outremers. Là encore, il joue son jeu au mieux au fur et à mesure des différentes étapes et obtient une belle 6e place au classement final général.
 
On se rend compte à ce moment là que comparativement à d’autres régions de l’Outremer, comme la Guadeloupe ou la Martinique, la Polynésie est clairement un cran en dessous. Le cyclisme est un sport d’équipe et Opeta souhaiterait que le niveau monte pour pouvoir rivaliser avec les autres équipes lors des grands rendez-vous.

En bref

Né le :
8 novembre 1983 à Papeete 
 
Origines

Père et mère d’origine tahitienne
 
Situation familiale

Marié avec deux enfants
 
Un héros de ton enfance ?

Mes parents
 
Si tu étais un animal ?

Un singe, parce qu’il est très malin
 
Une valeur morale ?

Vis comme si tu allais mourir demain
 
Tes sponsors ?

Pacific Cycles, Scientec, Nutrition, Roberto Gym, Jaco Roulotte

3 meilleurs résultats de ton palmarès ?
6e au championnat de France Outremers
4e au Tour de Tahiti Nui
Champion de Polynésie sur route 2012


 

Cinq questions à Opeta


Tes débuts ?
 
« J'ai commencé le sport à 8 ans par du football à Vénus mais c'est dès l'âge de 7 ans, en voyant mon beau-frère Manuiva Teai s'entrainer en cyclisme avec mon père, que l'envie de faire du cyclisme m'est venue. A 14 ans, j'ai commencé le cyclisme en compétition. Le déclic pour la pratique sérieuse a été le décès de ma sœur en 2012, j'ai compris qu'il fallait arrêter de reporter à demain ce qui pouvait être fait aujourd'hui. Je me dis ‘Si t'as mal, c'est que t'es vivant donc tu peux encore pédaler’ »
 
Ton entrainement ?
 
« Depuis 3 ans, j'essaie de bien structurer les choses et cette année j'ai passé un cap grâce à une meilleure préparation physique et une meilleure programmation de mon entrainement. Il y a le facteur physique, il y a aussi l'alimentation qui joue un rôle important mais surtout il y a le facteur mental qui est pour moi, le plus important. Il faut pouvoir mais surtout vouloir faire des sacrifices au niveau de l'hygiène de vie. »
 
Tes plus beaux succès en compétition ?
 
« Voici une anecdote sur mon titre de champion de Polynésie 2012. Je fais toute la course devant (90 km sur 100 km) en échappée à deux et j'attaque à 3 km de l'arrivée pour finir seul. Là où j'ai placé mon attaque, la montée de Nivee, c'était le lieu même où lorsque j'ai commencé le vélo mon père me faisait attaquer à l'entrainement, mais mon père n’était pas là ce jour là, dommage. »
 
Tes motivations ?
 
« Le cyclisme est une école de la vie. Pratiquer le vélo c'est d'abord être confronté à soi-même, ses qualités physiques et morales. Il faut connaître ses forces et ses faiblesses et leurs limites. Faire du vélo en club, en groupe, en compétition va refléter ta manière d'être en société. Certaines qualités sont innées mais beaucoup s'acquièrent et se façonnent jeune. Le club est là aussi pour éduquer et former le jeune coureur qui commence, il y a une ligne de conduite à respecter pour atteindre les sommets. »
 
Tes objectifs ? Remerciement ou message ?
 
« Il faut savoir regarder autour de soi parce qu'il y a des personnes qui veulent faire du sport mais qui ne peuvent pas. Pour 2016, j'aimerai faire aussi bien que 2015 et réussir à gagner le Tour de Tahiti Nui mais surtout prendre encore du plaisir à faire du vélo et du sport. Mon succès, je le dois à ma famille qui me soutient dans tout ce que je fais et aussi à ma sœur qui est décédée en 2012 et qui m'a fait comprendre qu'il fallait faire à fond ce que l'on aime. "One life". »


le Mardi 5 Janvier 2016 à 04:38 | Lu 2916 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 5 Janvier 2016 - 04:53 Challenger #18 : Stéphane Debaere

Mardi 5 Janvier 2016 - 04:49 Challenger #17 : Remuera Tinirau

Tahiti Infos ATN Challenge | Tahiti Infos ATN Challenge - le jeu