TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Challenger #13 : Maggy Dury


Maggy Dury est une jeune fille qui fait de la danse tahitienne comme beaucoup de jeunes filles de son âge. Ce qui la différencie, c’est qu’elle fait du golf. On a une image d’un sport élitiste, cher. Maggy est la preuve du contraire, elle n’est pas spécialement issue d’une famille aisée, mais elle aime ça, elle a du talent et elle habite près du ‘spot’, à Papara.



Portrait

Nous avons rencontré Maggy lors du Tahiti Golf Open 2015 qui s’est déroulé comme chaque année à Atimaono, à Papara. Avant le début de la compétition internationale, qui reste le moment moment fort de la saison golfique en Polynésie, se déroule l’Open junior, une compétition locale qui permet à l’ensemble de juniors locaux d’en découdre.
 
Cette année, l’Open junior avait une saveur particulière puisque la compétition s’est déroulée en juin, juste avant les Jeux du Pacifique. C’est sa sœur Nauriki qui remporte la compétition mais sur l’ensemble des compétitions qualificatives, c’est bien Maggy qui partira pour les jeux.
 
Maggy Dury a 13 ans au moment de partir. Elle est la plus jeune athlète de la délégation de Polynésie française aux Jeux du Pacifique qui se sont déroulés en juillet dernier en Papouasie Nouvelle Guinée. Elle a également participé aux championnats de France des Jeunes en 2013 et 2014 mais pour l’instant, le golf c’est ‘pour le plaisir’.

En bref

Née le :
20 avril 2002
 
Origines

Père français, mère Tahitienne
 
Situation familiale

En couple
 
Un héros de ton enfance ?

Adams Scott
 
Si tu étais un animal ?

Un chat
 
Une valeur morale ?

L’honnêteté
 
Tes sponsors ?

Air Tahiti Nui

3 meilleurs résultats de ton palmarès ?
2e Tahiti Golf Open 2015
Participation Championnat de France des ‘Jeunes’ 2014
Participation aux Jeux du Pacifique


 

Cinq questions à Maggy


Tes débuts ?
 
« Avant de jouer au golf, je pratiqué de la danse tahitienne, j'en pratique toujours d’ailleurs. Puis il y a eu le golf, j'ai commencé ce sport grâce à mon père, aujourd’hui cela fait huit ans que j'en fais, j’ai donc commencé à l'âge de cinq ans. Quand mes parents ont vu que j'avais du potentiel, ils m’ont incitée et aidée à pratiquer ce sport plus sérieusement. »
 
Ton entrainement ?
 
« Je pratique le golf en moyenne deux à deux heures et demie par jour d'entraînement. Je m'entraîne tous les jours, sauf le lundi. Je joue seule ou parfois avec des amis. Au niveau alimentation, je n’ai pas vraiment changé mes habitudes alimentaires. Pour ce qui est du matériel, nous utilisons des clubs, des balles de golf, des ‘tees’ qui servent à positionner la balle quand c’est nécessaire, le ‘bushnell’ sert à mesurer les distances… »
 
Tes plus beaux succès en compétition ?
 
« Mon meilleur résultat, c’était lors des sélections pour les Championnats de France des Jeunes appelés aussi ‘Rankings’ qui permettaient aussi d'être championne de Polynésie Française. Je dirais que j'ai gagné grâce à mon mental car dans ce sport il en faut beaucoup. Mon adversaire la plus redoutable avait été Flavia Reid-Amaru mais en dehors des compétitions nous nous considérons comme des sœurs. »
 
Tes motivations ?
 
« Le sport, pour moi, c'est comme une passion, parfois plus. J'en pratique car cela me plaît, et ce qui me plaît dans le golf, c'est quand je tape dans la balle, je ne sais même pas pourquoi. En tous cas depuis le temps que je pratique, j’ai eu le temps de me faire des amis. J’aime aussi le cadre naturel et le calme du golf d’Atimaono, j’aime aussi ce jeu qui demande de la concentration. »
 
Tes objectifs ? Remerciement ou message ?
 
« Mon objectif dans la vie n'est pas de devenir golfeuse professionnelle mais plutôt de continuer à jouer pour le plaisir de temps en temps. Mes objectifs pour l'année 2016 sont de baisser mon ‘index de jeu’ et de pouvoir partir pour les Championnats de France des Jeunes 2016 qui se dérouleront à Lille. Je remercie mes parents qui m’ont toujours soutenue ainsi que mon sponsor Air Tahiti Nui. »


Rédigé par Roxane Berget le Mardi 5 Janvier 2016 à 04:30 | Lu 977 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 5 Janvier 2016 - 04:53 Challenger #18 : Stéphane Debaere

Mardi 5 Janvier 2016 - 04:49 Challenger #17 : Remuera Tinirau

Tahiti Infos ATN Challenge | Tahiti Infos ATN Challenge - le jeu