TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Challenger #12 : Mihimana Braye


Le jeune Mihimana Braye est un des surfeurs les mieux placés pour prendre la relève de Michel Bourez au plus haut niveau du surf professionnel mondial. Il participe aux compétition organisées par la fédération tahitienne de surf depuis tout petit. En 2015, il remporte le Rangi Pro Junior ainsi que le Taapuna Master, un spot où il a failli perdre la vie en 2013.



Portrait

Issu d’un milieu relativement modeste, c’est grâce au soutien de ses parents qu’il se lance dans une carrière sportive. En parallèle de ses sessions de surf, il prend très au sérieux sa préparation physique grâce à son coach Kader Touati. Grâce à sa victoire à Rangiroa, il gagne un billet pour l’Europe. Il aura passé presque la moitié de l’année 2015 entre l’Australie, l’Europe et l’Amérique du Sud pour faire les compétitions Pro Junior.

Souriant et affectueux, il est aussi fin tacticien en compétition. Il sait se dépasser, se remettre en question, il l’a prouvé en dépassant ce ‘wipe out’ effrayant à Taapuna ou encore en décidant de s’imposer un entrainement intense lorsqu’il a fallu perdre quelques kilos de trop pris en sortie d’adolescence.
 
Son style de surf est radical, il est à l’aise sur les vagues de plage comme sur les vagues de récif, en ‘backside’ comme en ‘frontside’. Comme beaucoup de Polynésiens, il est de caractère jovial. Son charisme, son volontarisme, son talent, son hygiène de vie et ses talents de surfeur font déjà de lui un grand champion.

En bref

Né le :
28 novembre 1995 à Papeete
 
Origines

Père demi français-tahitien, mère demi française-tahitienne

 
Situation familiale

En couple
 
Un héros de ton enfance ?

Kelly Slater
 
Si tu étais un animal ?

Un dauphin
 
Une valeur morale ?

Le travail paie
 
Tes sponsors ?

Tokahi Surfwear, Fcs, Enviropol, Blast Tahiti Surf Accessories, Matastore. Merci à ATN.

3 meilleurs résultats de ton palmarès ?
1er Rangiroa Pro Junior 2015
1er Taapuna Master 2015
2e Championnat Australasian Pro Junior 2015

Cinq questions à Mihimana


Tes débuts ?
 
« J'ai commencé le surf à l'âge de 7 ans, mon père est un surfeur. Ma mère et mon père m'ont fait essayer et j'ai vraiment aimé. J’aime bien aussi le skate. Cela fait 13 ans que je pratique ce sport qui est ma passion. Je le pratique également sérieusement pour en faire mon métier. J'ai commencé à mettre toutes les chances de mon côté en le prenant sérieusement à l'âge de 18 ans, après mon baccalauréat ES. »
 
Ton entrainement ?
 
« J'ai commencé à m'entrainer physiquement et mentalement de manière sérieuse il y a un an et demi maintenant, avec mon coach Kader Touati qui ma vraiment aidé au niveau de mon physique comme de mon mental. On s'entraine minimum trois fois par semaine mais cette année on a augmenté la cadence car je suis souvent en voyage. Dès que je rentre, je passe ma semaine à sa salle de sport de Titioro où il possède tous les équipements pour s'entrainer. On fait du cardio, du renforcement musculaire, de l’équilibre etc.. C’est très professionnel. »
 
Tes plus beaux succès en compétition ?
 
« Ma première victoire dans une compétition Pro Junior a été forte émotionnellement. Je me suis retrouvé en finale contre O’Neil Massin. Surfer à Rangiroa, c’était un peu comme surfer ‘à la maison’ car je surfais à domicile alors que les compétitions Pro Junior se déroulent souvent en Australie. Au moment de la victoire, j’ai eu comme une série de ‘flash backs’ de tous les sacrifices, tous les efforts que j’ai dû faire et qui finalement, avaient payé. »
 
Tes motivations ?
 
« Je fais du sport car je suis hyperactif de nature, alors cela m’aide à canaliser mon énergie. Je sais aussi que la pratique sportive c’est bon pour la santé. Je pratique aussi parce que les sensations sont intenses, incroyables. Le surf, cela devient rapidement une addiction mais une addiction bénéfique pour le corps et pour l’esprit. »
 
Tes objectifs ? Remerciement ou message ?
 
« Mes objectifs pour 2016, c’est d’être champion du monde junior au Portugal. Je tiens à remercier mes parents pour tout ce qu’ils m’apportent depuis le début. Merci à mon coach Kader qui me fait progresser jour après jour. Merci aussi à mon sponsor Tokahi Surfwear pour le gros soutien qui me permet de continuer à vivre mon rêve. J’ai un message pour les jeunes : Faites du sport, c’est bon pour la santé. Il faut toujours y croire, il faut toujours persévérer. »


Rédigé par Roxane Berget le Mardi 5 Janvier 2016 à 04:26 | Lu 516 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 5 Janvier 2016 - 04:53 Challenger #18 : Stéphane Debaere

Mardi 5 Janvier 2016 - 04:49 Challenger #17 : Remuera Tinirau

Tahiti Infos ATN Challenge | Tahiti Infos ATN Challenge - le jeu