Tahiti Infos
Tahiti Infos
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Challenger #11 : Steeve Teihotaata


Steeve Teihotaata a 25 ans. Il fait partie de ces sportifs qui mènent de front leur carrière professionnelle et leur carrière sportive de haut niveau.



Steeve Teihotaata est connu avant tout pour être un grand champion de va’a hoe (V1), gagnant du Te Aito en 2011 et 2012. Il est également le capitaine de Edt Va’a avec qui il a remporté la Moloka’i Hoe et plusieurs fois Hawaiki Nui Va’a, dont l’édition 2016.

Steeve Teihotaata alias « l’extraterrestre », comme Georges Cronsteadt, est un de ces rameurs qui s’est intéressé au stand up paddle. Il a remporté de nombreuses courses en stand up et est devenu un des meilleurs SUP racer locaux. Il a notamment remporté le Air France Paddle Festival devant Titouan Puyo, 5e mondial. Il participe régulièrement au Waterman Tahiti Tour en SUP ou en prone.
 
Il s’est également exporté aux Pays Bas, participant à la plus longue course de SUP au monde, le 11 City Tour de 220 km en Hollande, une course qu’il a pu remporter en 2015. En 2016, il obtient une 3e place derrière les deux frères Hasulyo qui se sont relayés comme en vélo sur route, ce qui avait lancé une polémique sur cette tendance constatée sur plusieurs courses du championnat mondial de Sup race.
 
3e lors du Te Aito 2016 derrière Kévin Céran-Jérusalemy et Yoann Cronsteadt, il se fait distancer par son rival Kévin Céran-Jérusalémy lors du Super Aito 2016 avant de faire un retour fracassant de plusieurs centaines de mètres. A quelques dizaines de mètres de l’arrivée, c’est l’accrochage entre Kévin et Steeve, le jeune Tutearii Hoatua en profite pour gagner, devant Steeve Teihotaata et Kévin Céran-Jérusalemy. Quel spectacle !

En bref

Né le :
6 septembre 1991 à Nunue, Bora Bora
 
Origines

Mère de Bora bora, père originaire de métropole.
 
Situation familiale

En couple
 
Un héros de ton enfance ?

Sangoku du dessin animé ^^, ma famille.
 
Si tu étais un animal ?

Pourquoi pas un dauphin
 
Une valeur morale ?

Dans un monde où tu peut être n’importe qui, sois toi-même.       

Ton activité professionnelle :
Je suis technicien au service contrôles & mesures à l’ EDT.
 
Tes sponsors ?

Va’a Tehuritaua / Mistral SUP / Viper va’a / EnjoyLifeTahiti / Gifted Nutrition / 2XU TAHITI. 

3 meilleurs résultats de ton palmarès ?
2e : Super Aito Tahiti (VA’A)
1er : Air France Paddle Festival, Punaauia. (SUP)
3e : 11 City Tour 220 km sur 5 jours en Hollande. (SUP)

5 questions à Steeve Teihotaata

Tes débuts ?
 
« J’ai commencé le va’a à Bora Bora très jeune dans le club de Faanui dont mon grand père était le président, et vu que c’était une affaire de famille, c’était presque impossible de ne pas en faire. En 2006, j’ai eu la chance de faire partie de la première équipe des îles sous le vent à remporter Hawaiki Nui. Puis j’ai quitté Bora pour Tahiti la même année pour continuer mes études. J’ai rejoint le team Opt pendant deux ans, puis maintenant je suis à EDT Va’a depuis 2011. »
 
Ton entrainement ?
 
« Je n’ai pas vraiment d’entrainement fixe vu que, depuis peu, j’ai ajouté le stand up paddle et le prone paddle board en plus du va’a (individuel et par equipe) à mon calendrier de courses. Avec 7h de travail par jour, c’est très compliqué de se faire un programme fixe. J’essaye au mieux de mixer les trois disciplines dans la semaine avant et après le boulot, matin et soir en variant les intensités et les distances. Avec un peu plus de séances de musculation en début de saison. »
 
Tes plus beaux succès en compétition ? Une anecdote ?
 
« Tous les succès sont beaux mais les premières fois sont toujours plus mémorables comme ma première victoire au Te aito en 2009, c’était un moment que j’attendais depuis tout jeune et cela en valait la peine. Mon retour après un an d’arrêt suite à une opération de l’épaule était aussi spécial parce qu’après cette opération personne ne me voyait revenir aux avant-postes. Ma victoire en Hollande également, c’était ma première course de SUP à l’international. Quand tu veux quelque chose et que tu y mets tous les moyens, il n’y a aucune raison de ne pas réussir, en tous domaines. »       
 
Tes motivations ?
 
« Ma première motivation, comme la majorité des sportifs je pense, c’est la famille. C’est grâce à elle que je suis devenu un « mordu de l’eau ». C’est une grande fierté de la représenter sur l’eau et de pouvoir, petit à petit, gagner ma vie en pratiquant le sport que j’aime. Il y a aussi cet amour indescriptible de l’océan qui me pousse à aller à l’eau tous les jours, je crois que tout le monde sait à quel point c’est un plaisir d’être sur l’eau. »
 
Tes objectifs ? Remerciement ou message ?
 
« Pour 2017, je souhaiterais faire aussi bien qu’en 2016 au niveau du travail comme au niveau sportif, avec plus de victoires si possible. Un grand merci à tous mes amis d’entrainement qui m’aident tous les jours à me surpasser ainsi qu’à mes sponsors : Va’a Tehuritaua, Mistral Sup, Viper va’a, EnjoyLifeTahiti, GiftedNutrition et 2XU Tahiti car sans eux se serait beaucoup plus difficile, pour nous les sportifs, d’atteindre ces objectifs. Mauruuru. »





Les Trophées du Sport