FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Challenger #10 : Michel Bourez


Michel Bourez a déjà marqué l’histoire du surf de compétition en devenant le premier Tahitien à intégrer le World Tour, le championnat du monde organisé par la World Surf League où il évoluera en 2017 pour la 9e année consécutive. Sur les huit premières années, il aura réussi à être 5e en 2014 et 6e en 2016, 2016 est donc le deuxième meilleur résultat de sa carrière.



Michel revient de loin, car après une année 2014 exceptionnelle, une année qui lui a permis de remporter deux étapes sur 11 que comporte le World Tour, il avait connu une année 2015 compliquée par un terrible wipe out à Teahupo’o, une année qui s’était terminée par une 21e place à l’issue du championnat, à la limite de la relégation. Il a pu revenir à son meilleur niveau en 2016.
 
Lors de l’année 2016, Michel Bourez va faire preuve de régularité. Deux 13e places, une 5e place, cinq 9e places, seulement deux 25e places et enfin la victoire finale à Hawai’i. Alors qu’il est 8e au classement, c’est à domicile qu’il va obtenir sa première 25e place de l’année dans cette Billabong Pro Tahiti qui ne lui a jamais permis d’aller plus loin que le round 5.
 
Michel Bourez est habitué à encaisser, il poursuit sa saison qui va se terminer sur une victoire flamboyante, celle du Billabong Pipeline Masters. Il y fait un bon parcours avec de très bons scores, surfant Pipeline, côté « backdoor », face à la vague. Il sort John John Florence l’actuel n°1, puis Kolohe Andino en demi et enfin s’impose contre Kanoa Igarashi dans une finale sans vagues. Cette fois-ci les Dieux de l’océan étaient avec lui pour une victoire méritée.

En bref

Né le :
30 décembre 1985 à Moerai (Rurutu)
 
Origines

Père d’origine européenne né en Nouvelle Calédonie, mère d’origine Paumotu de l’île Anaa.
 
Situation familiale

En concubinage, 2 enfants
 
Un héros de ton enfance ?

Mon père parce qu’il m’a toujours inculqué les valeurs telles que la persévérance et l’engagement.
 
Si tu étais un animal ?

Un Gorille car c’est un animal calme et qui a une grande force physique.
 
Une valeur morale ?

Quand on veut on peut.

Ton activité professionnelle :
Surfeur professionnel.
 
Tes sponsors ?

Hurley, Red Bull, Firewire surfboards, Air Tahiti Nui , Future fins, Oam, Nike

3 meilleurs résultats de ton palmarès ?
5e au Rip Curl Pro
Pipe masters Champ 2016 (North Shore, Hawaii)
6e mondial au classement général WSL




Les Trophées du Sport | Tahiti Infos ATN Challenge - le jeu