FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Challenger #1 : Dany Gérard


Dany Gérard, 29 ans, démarre relativement tard le jiu jitsu. Grâce à un entrainement digne d’un champion olympique, il gravit relativement rapidement les échelons qui le mènent au plus haut niveau mondial. Il obtient des médailles d’or en open et dans sa catégorie des ultras lourds : en ceinture bleue, violette puis marron, dans les compétitions internationales les plus réputées, au Japon, au Brésil ou aux Etats Unis.



En juin 2015, il franchit un cap fatidique en obtenant sa ceinture noire. Il obtient un premier très bon résultat avec un doublé en or à l’Asian Open IBJJF au Japon en septembre 2015 puis il enchaine avec un autre doublé en or lors de l’open d’Australie en février 2016 qui lui offrira sa qualification pour les championnats du monde professionnels d’Abu Dhabi en avril 2016, où malheureusement il se blessera.
 
Avant Abu Dhabi, en mars 2016,  Dany obtenait un autre bon résultat avec une médaille de bronze dans sa catégorie lors des Pan Américan Championships. Pour pouvoir participer à ces compétitions internationales, Dany s’est affilié à Atos Jiu jItsu, un club très important. C’est la règle dans la discipline, il a dû décliner le combat au profit de son idole André Galvao, issu du même club, qui obtient ainsi la médaille d’or.
 
En parallèle Dany organise diverses manifestations, une compétition internationale de jiu jitsu en 2012, organisation de concerts, de fitness challenges, gestion de la salle Xtrem Gym, Açai Bowl…Il lance fin 2015 l’académie de jiu jitsu Tahitian Top Team, jouant un rôle prépondérant de l’essor important que connaît le jiu jitsu brésilien en Polynésie.

En bref

Né le :
12 septembre 1986 à Wissembourg (France)
 
Origines

- Mère Polynésienne famille originaires de Raivavae Australes
- Père Franco - Tunisien
 
Situation familiale

Marié, 1 enfant
 
Un héros de ton enfance ?

Mon père 
 
Si tu étais un animal ?

Un tigre
 
Une valeur morale ?

Rien n’est impossible
 
Ton activité professionnelle ?

Contremaitre Exploitation à L’EDT

Tes sponsors ?
Air Tahiti Nui, Breakpoint, Vodafone, Aito Sport,  Biotech USA, Vittel, Brapac

3 meilleurs résultats de ton palmarès ?
 Champion Australia International OPEN – Sydney
3eme place Pan AMERICA IBJJF – Los Angeles
Champion World SJJIF OPEN – Los Angeles

5 questions à Dany Gérard

Tes débuts ?
 
« J’ai découvert le jiu jitsu à Faa’a en 2006, en était toute une bande de potes à s’entrainer avec les moyens du bord, dans le quartier. Tamatoa Parker, le président de la Tahitian Top Team, a joué un rôle important. J’ai pratiqué une année avant d’arrêter par faute de structure et de développement J’ai ensuite repris en 2010 pour faire ma première compétition internationale en ceinture bleue en 2011. Et depuis, je n’ai plus arrêté. »
 
Ton entrainement ?
 
« En haute saison,  un entrainement physique le matin avec des mouvements de renforcement spécifique jiu jistu. L’après-midi, un entrainement de musculation type force et 1h30 de jiu jitsu. Je m’entraine six jours par semaine. Ce n’est pas évident car je dois jongler avec ma vie professionnelle, ma vie familiale mais en s’organisant bien et en définissant clairement ses objectifs, tout devient possible. »
 
Tes plus beaux succès en compétition ? Une anecdote ?
 
« Mon plus beau succès est la double victoire contre Rodrigo Caporal au championnat d’Asie en 2015 car il s’agissait de ma première compétition en ceinture noire et c’était le jour de mon anniversaire. J’avais regardé un peu son jeu sur ses autres combats. Les cinq premières minutes, j’ai ‘bloqué le jeu’, j’ai défendu, j’ai observé, j’ai attendu la faille pour pouvoir passer. Dans les cinq dernières minutes, j’ai pris le dessus pour marquer le maximum de points, j’étais à deux doigts de finaliser mais je n’ai pas pu. J’ai gagné aux points. »
 
Tes motivations ?
 
« Ma fille, ma femme, ma famille, les Polynésiens. Je remercie particulièrement ma femme et ma petite fille. Ce sont elles qui me donnent le moral, qui me poussent à m’entraîner, à tout donner. Il m’arrive d’envoyer des messages à ma femme avec mon smart phone pour lui dire que j’ai besoin de ‘power’, elle me répond avec des photos de ma fille et cela me rebooste avant chaque combat. »
 
Tes objectifs ? Remerciement ou message ?
 
« Mon objectif principal est de devenir champion du monde IBJJF. Je remercie mes frères Taihia, Hoanui, Arii, Akamai Fight Wear, Blast Tahiti Surf Accessories. Thanks à mon professeur Michael Fowler et à toute la Purebred Team. Big Thanks aussi pour Air Tahiti Nui, Breakpoint, Vodafone, Aito Sport,  Biotech USA, Vittel, Brapac et une pensée spéciale pour mon frère Flavio Torrès. »






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Les Trophées du Sport