Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Ces électeurs qui ont voté... et ceux qui ont préféré la plage



Chaque voix compte, surtout quand l'abstention est forte
Chaque voix compte, surtout quand l'abstention est forte
PAPEETE, le 3 juin 2017 - A la rencontre des électeurs de ce premier tour des élections législatives 2017. Avec 42% de participation, l'abstention bat de nouveau records, mais de nombreux citoyens continuent de se déplacer, chacun pour ses propres raisons.

Nous sommes allés dans quatre bureaux de vote rencontrer les électeurs de ce premier tour des législatives, mais la grande majorité de la population a préféré la plage ou un samedi entre amis. Ces abstentionnistes nous expliquent ne plus faire confiance aux candidats qui se présentent, d'autres ne s'intéresse pas (ou plus) à la politique. Mais beaucoup continuent de suivre avec attention cette élection, à l'instar de cette abstentionniste anonyme, rencontrée au bureau de vote de Papeete : "Non je ne vote pas, je n'en ai pas envie. Mais je suis venue accompagner ma sœur, pour voir. C'est vrai que je suis quand même curieuse".



Jason, électeur à Faa'a
"Je suis venu voter aujourd'hui parce que c'est un devoir de citoyen, tout simplement. Mais il n'y a pas de candidat qui me plaise particulièrement, et je pense que c'est pour ça que les gens ne se sont pas déplacés. Mon choix ce fera plutôt en fonction des problèmes locaux, de la situation ici."


Jean, électeur à Faa'a avec sa fille
"J'ai déménagé récemment et c'est la première fois que je vote à Faa'a, je ne sais pas encore comment ça se passe ici. Moi je suis venu voter aujourd'hui parce qu'il faut vraiment s'occuper des gens de la Polynésie, il y a des problèmes ici."


Meti, électeur à Faa'a, avec son fils
"Je suis de Faa'a, je vote ici depuis longtemps. Je sais que beaucoup de gens sont à la plage, mais il faut venir voter, parce que c'est notre devoir et notre avenir. Je connais les candidats, mais je ne suis pas trop dans la politique. Là je veux suivre le tavana, le soutenir, pour qu'il puisse aller en France et dire ce qu'il veut, parler de l'indépendance. C'est important de venir voter aujourd'hui pour moi, pour envoyer ce message au président."


Tenuiura, électrice à Papeete, avec sa mère
"J'ai 18 ans, donc je ne vote que depuis cette année. On parle politique en famille, et c'est comme ça que j'ai fini par choisir un candidat. Je suis venue voter parce que c'est un devoir… Et on m'a aussi obligée (rire). Mais je suis contente de pouvoir voter maintenant !"


Thierry, électeur à Papeete
"Je suis venu voter pour choisir un député, quelqu'un qui va défendre nos droits et nous représenter au niveau local. C'est bien sûr une élection importante ! Ce qui a motivé mon choix, ce sont les orientations politique, je veux un consensus. On est trop loin pour se bagarrer sans arrêt, autant trouver un consensus et je pense qu'il existe depuis deux ans. Concernant l'abstention, je la regrette, c'est un choix politique. Je pense qu'il faudra arriver à faire prendre conscience aux gens que le vote est le déclencheur de beaucoup de choses, en premier lieu un représentant à l'hémicycle en France, qui va défendre nos droits, travailler sur la politique locale sur la pèche, l'agriculture, tout ! S'il n'y a personne pour nous représenter on va nous oublier, comme ça arrive depuis 17 ans."


Nelly, électrice à Mahina
"J'étais déjà venue voter aux présidentielles, et je reviens aujourd'hui. C'est un devoir de voter, particulièrement pour les femmes, car on s'est battues pour avoir ce droit là ! Il vaut se déplacer même si aucun candidat ne nous convient parfaitement. Pour choisir mon candidat, j'ai suivi les débats, regardé les programmes, sur les sujets nationaux et locaux. C'est vraiment sur les programme que j'ai choisi. Ce qu'il se passe en France, un jour ou l'autre ça se répercute ici, donc il faut suivre. Mais par rapport aux élections présidentielles, je trouve que c’est plus facile de choisir entre des candidats polynésiens. On les connais, ils parlent de sujets qu'on connaît mieux."


Thierry, abstentionniste à la Pointe Vénus
"Je suis allé à la plage au lieu de voter, mais j'ai une raison bien précise pour ça. Je considère que la France est gouvernée par un président qui n'a plus ses pouvoirs, il est sous le commandement des polices de l'Europe. C'est vrai qu'ici il y a des candidats d'Asselineau qui veut que la France retrouve sa 'souveraineté' même si je n'aime pas ce mot à la mode. Mais je ne suis pas allé voter aujourd'hui parce que je ne connais pas le programme réel de ce parti pour la Polynésie, tout n'est pas clair. Ils n'ont qu'une ou deux grosses idées pour la Polynésie, mais rien d'autre. Mais j'ai beaucoup pensé aux élections aujourd'hui, et pour les municipales j'irai volontiers voter !"


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Samedi 3 Juin 2017 à 20:38 | Lu 3463 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance