Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Candidats au voyage en terre maori : les inscriptions sont ouvertes



PAPEETE, le 14 septembre 2015 - Chaque année la fédération des associations de parents d'élèves pour les échanges linguistiques et culturels organise des échanges entre élèves du fenua et élèves de Nouvelle-Zélande. Les inscriptions sont ouvertes pour les séjours 2016.

"Les séjours linguistiques que nous organisons ont plusieurs avantages", assure Dominique Mouneix, le vice-président de la Fédération des associations des parents d'élèves pour les échanges linguistiques et culturels (Fapelec). "Les élèves qui en profitent améliorent leur anglais. Ils ne vont obtenir des 20/20 en classe en rentrant, mais ils comprennent mieux, ils font de grands progrès dans l'année qui suit leur séjour. Par ailleurs, ils gagnent en confiance. Ils grandissent et prennent de l'assurance. Côté développement personnel c'est aussi très bénéfique."

Depuis bientôt 50 ans la Fapelec se charge de trouver des familles d'accueil en Nouvelle-Zélande pour les Polynésiens candidats à l'échange. "Nous avons sur place un correspondant qui contacte les professeurs de collèges et de lycées partout dans le pays. Les enseignants interrogent ensuite les parents de leurs élèves."

Pour les élèves de 14 à 18 ans


Les échanges sont ouverts aux élèves de la 4ème à la terminale, soit entre 14 et 18 ans. Ils durent quatre semaines, le prochain départ étant prévu le 2 juillet 2016. Les Polynésiens sont envoyés dans des familles où ils vivent au rythme de ceux qui les accueillent. Selon les dates et les calendriers scolaires ils passent une, deux ou trois semaines à l'école et ont ensuite quelques jours de vacances. "Pour l'année 2016, il y aura deux semaines d'école et deux semaines de vacances", annonce Dominique Mouneix. Puis le groupe de Polynésiens se retrouve trois jours avant le départ pour des journées d'activité : ski, visite de Rotorua, etc.

Les participants non boursiers s'engagent à recevoir à noël un correspond néo-zélandais. Pour les boursiers et les élèves au régime RST qui bénéficient d'aides de la CPS pour leur départ, rien n'est obligatoire. "À eux de choisir s'ils peuvent et souhaitent recevoir un élève maori." Les inscriptions qui sont déjà ouvertes sont possibles jusqu'au 13 mai 2016.

Le français séduit moins

Il y a 20 ans, pas moins de 120 élèves partaient en Nouvelle-Zélande, accueillis par des familles maori. "Aujourd'hui nous avons plus de mal à trouver des familles", constate Dominique Mouneix le vice-président de la Fapelec. "Les Néo-zélandais préfèrent apprendre le Chinois ou le Japonais plutôt que le français." Pour autant les échanges se poursuivent, "nous arrivons à faire partir une trentaine de polynésiens chaque année". En 2015 ils étaient 32.

En pratique

Sandra 40 42 55 01
Dominique 40 45 25 26 ou 87 29 50 64
Mail : fapelectahiti@mail.pf
www.fapelec-tahiti.com

La Fapelec organise des activités les trois derniers jours dont une journée de ski près d'Auckland.
  • La Fapelec organise des activités les trois derniers jours dont une journée de ski près d'Auckland.
  • La Fapelec organise des activités les trois derniers jours dont une journée de ski près d'Auckland.
  • La Fapelec organise des activités les trois derniers jours dont une journée de ski près d'Auckland.
  • La Fapelec organise des activités les trois derniers jours dont une journée de ski près d'Auckland.
  • Démonstration de ori Tahiti par les élèves polynésiens.

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 14 Septembre 2015 à 12:00 | Lu 622 fois






1.Posté par JacquesAdi le 14/09/2015 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Candidats au voyage en terre maori" Le titre est mal choisi, la Nlle Zélande est une terre néo-zélandaise et pas maori comme Hawaii n'est pas une terre maori mais américaine, quant à la Polynésie elle est toujours française. Il faut arrêter les faux-semblants et appeler un chat un chat. En plus c'est un déplacement pour apprendre l'anglais et pas le maori, of course !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 18:35 Le salon du livre 2017 : "une réussite"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance