Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Canaries: prolifération d'une microalgue irritant les baigneurs



Tenerife, Espagne | AFP | lundi 07/08/2017 - Baigneurs, s'abstenir: une microalgue toxique prolifère actuellement dans les eaux de l'archipel espagnol des Canaries, favorisée notamment par les fortes chaleurs, et les autorités recommandent aux nombreux touristes de ne pas s'y frotter.
A Tenerife notamment - la plus grande île des Canaries dans l'Océan Atlantique - différentes plages sont touchées par cette concentration exceptionnelle d'algues microscopiques qui teint les eaux, du marron verdâtre au marron rougeâtre, a constaté une photographe de l'AFP. 
"Depuis la fin juin, nous assistons à des épisodes d'efflorescence massives (ou +bloom+) de microalgues, parfois arrivées jusqu'aux eaux de baignade sur les plages", a confirmé lundi à l'AFP le directeur de la Santé publique pour les îles Canaries, Jose Juan Aleman. 
"Cette algue microscopique est une cynobactérie, la Trichodesmium erythraeum. Sa prolifération est un phénomène naturel et temporaire qui va disparaître", affirme-t-il, mettant en cause notamment "le réchauffement qui la favorise".
Simplement, "elle contient une toxine qui peut produire une irritation de la peau, une dermatite, il faut donc éviter d'entrer en contact avec elle dans l'eau comme sur le sable", recommande ce responsable.
L'archipel a reçu l'an dernier plus de 13 millions de visiteurs étrangers et les autorités tiennent à leur faire passer "un message rassurant". 
"Généralement, il n'a pas été nécessaire de fermer les plages", a ainsi fait valoir M. Aleman. L'AFP a cependant constaté que certaines avaient été fermées à la baignade au cours des dernières semaines, telle celle des Teresitas à Santa Cruz de Tenerife.
La chercheuse Marta Sansón, professeure de biologie végétale à l'université de La Laguna sur l'île, explique à l'AFP que "les conditions idéales sont réunies pour la prolifération de ces microalgues": "une augmentation de la température de l'eau avec la chaleur ambiante" et un épisode de brume de "poussière du Sahara, riche en fer, qui est un nutriment apprécié par ces micro-organismes".

le Mardi 8 Août 2017 à 03:56 | Lu 1618 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Septembre 2017 - 02:35 A Marseille, les champignons naissent dans le café

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies