Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Canada: la scène d'une fillette happée par une otarie devient virale



Canada: la scène d'une fillette happée par une otarie devient virale
Montréal, Canada | AFP | lundi 22/05/2017 - Une scène rare d'une fillette happée et tirée soudainement dans l'eau par une otarie sur la côte pacifique du Canada est devenue virale sur les réseaux sociaux et a relancé lundi les mises en garde sur les dangers de nourrir les animaux sauvages.
Filmée samedi par un jeune étudiant de Vancouver, la scène à la fois comique et effrayante avait été visionnée plus de 11 millions de fois lundi sur la plateforme YouTube.
Une otarie à crinière, ou lion marin, nage dans les eaux du port de Stevenson à Richmond, au sud de Vancouver, et sort de temps à autre la tête de l'eau, au grand plaisir d'une dizaine de touristes qui lui tendent de la nourriture.
Près du quai, une fillette sur le bord crie, surprise par la sortie toute proche du mammifère marin tentant de grappiller un aliment, puis elle s'assoit sur le bord en tournant à demi le dos. C'est alors que le lion marin sort brusquement et attrape la robe de la jeune fille qui est entraînée dans l'eau.
Un homme plonge immédiatement et les deux ressortent en quelques secondes avant de s'éloigner.
"Plus nous nourrissons les animaux sauvages, plus nous nous mettons en danger dans ce type de situation", a expliqué au quotidien Vancouver Sun Danielle Hyson, une dresseuse d'animaux marins à l'aquarium de la ville.
Sur la vidéo, l'animal tourne dans l'eau et, en sortant une première fois, "il a signifié aux gens qu'il commençait à être frustré et dans ce cas, les personnes devraient reculer immédiatement", a-t-elle estimé.
Cette spécialiste a déploré une recrudescence de comportements irresponsables sur toute la côte pacifique de touristes s'amusant à nourrir les animaux.
C'est vrai aussi pour les ours, très nombreux dans la région de Vancouver comme partout au Canada.
A ce titre, le gouvernement mène des campagnes régulières mettant en garde les visiteurs face au danger des animaux sauvages avec comme première règle de ne jamais abandonner ou donner de la nourriture.
"Il est illégal d'attirer, de caresser ou de tenter de caresser, de harceler ou de nourrir des animaux sauvages", souligne l'agence fédérale Parc Canada dans son règlement.
Nourrir les animaux est "une pratique illégale" punie par la loi, rappelle Parc Canada.

le Mardi 23 Mai 2017 à 07:41 | Lu 918 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Novembre 2017 - 02:48 L'Amérique s'enflamme autour d'un gâteau

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance