Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


CHPF : un nouvel oncologue sera recruté



En décembre dernier, le haut-commissaire, le président du Pays et le ministre de la Santé avaient fait un point sur les besoins du service d'oncologie lors d'une visite au centre hospitalier de la Polynésie française. L'oncologue Bertrand Billemont avait mis en avant les besoins du service mais aussi des patients.
En décembre dernier, le haut-commissaire, le président du Pays et le ministre de la Santé avaient fait un point sur les besoins du service d'oncologie lors d'une visite au centre hospitalier de la Polynésie française. L'oncologue Bertrand Billemont avait mis en avant les besoins du service mais aussi des patients.
PAPEETE, le 10 mai 2017. Le gouvernement a décidé de ne pas prolonger le contrat à durée déterminée du médecin oncologue Bertrand Billemont qui prend fin en juillet. La Commission médicale d'établissement (CME) avait émis en mars un avis défavorable à sa prolongation.

Le recrutement d’un oncologue expérimenté, pour une durée de trois ans, a donc été validé par le conseil des ministres ce mercredi. Mais trouver un praticien oncologue n'est pas chose facile. Le Centre hospitalier de la Polynésie française (CHPF) dispose de trois postes de praticiens oncologues médicaux mais aujourd'hui seuls deux postes sont pourvus en raison de "la difficulté de recrutement dans cette spécialité" reconnaît le gouvernement dans le communiqué du conseil des ministres. Ce nouveau recrutement aura pour but "d’assurer la continuation de soins de qualité et dans le cadre de la mise en œuvre du plan cancer" précise la présidence.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 10 Mai 2017 à 16:13 | Lu 6838 fois







1.Posté par Teina le 10/05/2017 18:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dr Billemont trop compétent fait de l''ombre à ses CONfrères du Chpf d''où son éviction comme un voleur ou dealer. Un autre médecin consommateur de drogues dures (ice) n''est même pas sanctionné par le CME. Le ministre Raynal laisse faire.

2.Posté par vanille le 10/05/2017 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toujours pareil et les malades vont attendre des mois et des mois l'arrivée d'un oncologue

3.Posté par Shan le 10/05/2017 22:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi ?Dr Billemont n''était il pas expérimenté?
En plus le recrutement d''un nouveau praticien oncologue est difficile disent ils! Difficile de comprendre ce qu''ils veulent!

4.Posté par Alix le 11/05/2017 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi ne demande t on pas l avis des malades . ? Il est competent , disponible ,afait beaucoup bouger les choses( c est ce qui a sans doute deplu)il y avait enfin un service d oncologie!pourquoi voulez vous que quelqu un de "competent" vienne le remplacer, sachant , qu on peut le mettre dehors,pour des raisons obscures. En attendant, moi je lui adresse tous mes remerciements et me pose beaucoup de question quant au suivi des malades.

5.Posté par ATC le 11/05/2017 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens, je pensais que la balle était dans le camp du ministre, en dernier recours , Et pas dans le camp du CME!! Qui se lave les mains? Par ailleurs, a t'on entendu le personnel qui travaille avec ce médecin et les malades?
À Vanille: non seulement les malades vont attendre, mais le successeur sera t'il aussi compétent et aussi impliqué?
Dommage que tout se fasse au detriment des malades pour des considérations personnelles. On se croirait en maternelle: Il me plait pas celui la, nananere

6.Posté par Teraihaamana le 11/05/2017 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à cette mafia,on va se retrouver avec 1 oncologue au lieu de 3 comme prévu ,avec le départ de BILLEMONT . Il était très compétent , jeune et chercheur et toujours à la page.... Les patients ( j'en fais partie) ,ils n'en ont rien à foutre...Bande de rigolos...

7.Posté par Diké le 12/05/2017 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y en des milliers de disponibles et très compétents au Vietman, Inde, Fidji, Cuba et surement avec moins de prétentions...financères et autres. Cette politique nous coûte la peau du derrière! gag

8.Posté par renaud.P le 12/05/2017 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'était vraiment un bon taote... en revanche ceux qui se font livrer de l'ice ou autre produits dans l'enceinte même de l'hôpital ,eux ne sont pas inquiétés...honteux.

D'ailleur retrouvé l'article sur ce taote là, est impossible... y ' a t'il censure!!!!

9.Posté par SOSmedecin le 12/05/2017 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tant que patient, je peux dire que c'est le binz en ce moment, Billemont ne prend plus de rendez-vous ( alors qu'il est payé jusqu'en juillet), le seul docteur oncologue est très gentil mais complètement débordé de travail, ils prennent les cas graves en priorité, mais du coup les cas moins graves attendent, au risque de devenir graves...alors le personnel infirmier et les médecins sont vraiment sympas et tout le monde fait de son mieux, mais on n'est vraiment pas à l'abri en ce moment de grosses erreurs médicales ou de saturation des services ce qui aurait des conséquences dramatiques pour les malades...Il est URGENTISSIME de recruter des oncologues certifiés!!! En attendant Billemont DOIT faire son travail!!!!

10.Posté par emere cunning le 13/05/2017 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"La personnalité et le caractère du praticien ne sont pas du goût de la CME" !!!
Incroyable de lire ça ! Quelle bande d'égoïstes, c'est inadmissible venant d’un personnel soignant qui sait qu’on manque d’oncologues. Ce n'est pas à eux de décider, surtout si les malades du Dr Billemont sont unanimes à le trouver compétent, rassurant, patient, en plus de s'impliquer dans la gestion du service. Que demander de plus ? Le ministre devrait taper sur la table et prolonger le contrat du Dr Billemont, la vie des patients prime. Déjà qu'ils angoissent inutilement ; le stress n'est peut-être pas le déclencheur du cancer, mais des études ont montré qu'il est aussi dévastateur.
Et les internes à peretiteni Hollande, tei hea atura ? E blabla noa.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance