TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Boxe – Championnat d’Europe UBO : ‘Temoo’ envoie Alban Galonnier au tapis.


Après ‘l’affaire Zoltan’, Temoo a pu enfin continuer sa série de victoires, sur le ring cette fois ci. Il confirme sa ceinture de champion d’Europe UBO, obtenue par décision administrative en décembre dernier. Après un prochain combat de préparation en Calédonie en juillet, il devrait tenter sa chance en décembre lors d’un championnat du monde proposé à Toata par le promoteur Rodrigue Ah Min.



Karihi Tehei gagne aux points au terme des 10 rounds.
Karihi Tehei gagne aux points au terme des 10 rounds.
PIRAE, le 8 mai 2015. Malgré le temps pluvieux, le public a fait le déplacement pour venir soutenir ses boxeurs polynésiens, dont le boxeur poids lourd originaire de Raivavae Temoo Temaititahio qui a affronté ce vendredi soir le métropolitain Alban Galonnier. Ce dernier était venu l’affronter pour tenter de lui ravir la ceinture de champion d’Europe UBO en catégorie Poids Lourds, acquise en décembre 2014.
 
On se souvient de ‘l’affaire Zoltan’ qui avait pris de court le public polynésien. Zoltan Petranyi, après s’être présenté à la pesée, avait refusé le combat en raison d’une ‘bosse sur le ring’ avant de se volatiliser, l’excuse n’avait pas été retenue par les instances de la fédération UBO, basée en Allemagne, qui avait décerné la ceinture à Temoo.
 
Après les combats amateurs, le public a pu assister aux 10 reprises de 3 minutes du premier combat pro opposant Karihi Tehei, le boxeur de Tiarei, à Sofian Bellahcene, pour le titre vacant UBO international en catégorie super plume. Karihi était prêt physiquement et n’a ‘rien lâché’ comme à son habitude.
 
Le combat a été technique et équilibré. Les deux boxeurs ont fait preuve de beaucoup d’engagement, enchaînant attaques rapides, esquives, ils ont été combattifs jusqu’au bout. C’est finalement Karihi Tehei qui s’impose aux points et qui remporte ainsi la ceinture de champion UBO international.

Temoo n'a laissé aucune chance à son adversaire.
Temoo n'a laissé aucune chance à son adversaire.
Les poids lourds sont ensuite montés sur le ring de Fautau’a. Le boxeur nîmois Alban Galonnier, 32ans, faisait une tête de plus que Temoo avec 1M96 pour 105 kg. Il a été challenger pour le titre de champion de France 2015 et a été également champion d’Europe de kickboxing. Temoo est âgé de 39 ans, il a 5 victoires et une défaite à son actif.
 
La 1ère reprise tourne à l’avantage du métropolitain à l’unanimité des 3 juges, il a l’avantage de l’allonge et il est dans le bon ‘timing’, il touche Temoo au moment où ce dernier tente d’attaquer. Temoo reste cependant prudent et ne se jette pas sur son adversaire. Il donne l’impression de vouloir gérer son combat, qui est censé durer 10 reprises de 3 minutes.
 
Dans la 2ème reprise Temoo se fait plus incisif mais le Nîmois boxe bien, le combat promet d’être serré…jusqu’à 2’45 de cette 2ème reprise. Temoo assène une droite magistrale à son adversaire qui tombe en arrière du haut de son mètre 96. Il se relève rapidement mais titube. L’arbitre compte jusqu’à 3-4 et arrête le combat.
 
Cette fois-ci Temoo tient sa victoire qui s’est faite sur le ring par KO technique et pas par décision administrative. Le public exulte. Le combat a été expéditif mais la victoire de Temoo est amplement méritée.

Deux ceintures pour deux champions, ici avec les arbitres venus exprès de Nouvelle Zélande.
Deux ceintures pour deux champions, ici avec les arbitres venus exprès de Nouvelle Zélande.
Temoo Tamaititahio, un boxeur originaire des îles Australes :
 
« Dans la 1ère reprise, j’ai analysé ses coups, c’était quand même ‘lourd’, il a donné ‘fort’. Il est grand et possède une bonne allonge, j’ai eu du mal à ‘rentrer’ dans sa garde. Dans la 2ème j’ai réussi à lui donner un coup ‘fatal’. La gauche c’est juste pour gêner l’adversaire. J’avais confiance, je savais que ma droite c’était ma chance, que si j’arrivais à la placer, il allait tomber. »
 
« C’est un honneur de boxer avec la France. Un Tahitien est champion d’Europe. Cette fois ci, c’est vraiment ‘validé’, suite au combat qui n’a pas eu lieu contre Zoltan. C’est super, je suis content. Merci à la famille qui est venue regarder, ma femme et mes enfants et toute la population, un grand merci à eux d’être venus m’encourager ici à Fautau’a, c’est un honneur. On est chez nous, on va montrer qui on est. » SB

le Samedi 9 Mai 2015 à 01:00 | Lu 3224 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par etienne le 09/05/2015 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un grand chapeau a nos aito, maintenant la coupe du monde!!! J'espere qu'ils gagneront suffisamment de quoi vivre decemment surtout quand on a vu ce que se sont palpes les 2 mei'a de las vegas!!!!

2.Posté par nums le 10/05/2015 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pas beau de tricher

3.Posté par Honu DEMER le 10/05/2015 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DEMER
Bof Bof, je reste encore sceptique quant à la décision de l'arbitre. Je suis certains qu'Alban pouvait reprendre le combat et le fait d'avoir commencé à compter et stopper à 4 est une décision qui appartient à l'arbitre...mais c'est bien la première fois que je vois ça.
Maintenant et au regard de la puissance de Temoo, il aurait certainement remporté le match car plus puissant et plus endurant qu'ALban. L'issue du match aurait été la même mais l'arbitre nous a privé d'un joli match...dommage.
Bravo au champion qui mérite enfin sa victoire et son titre.

4.Posté par Chaval le 11/05/2015 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'arbitre m'a semblé un peut trop pressé d'arrêter le combat, il n'a même pas été compté le Nîmois, on comprend la colère de l'entraîneur d'Alban Galonier. Un arbitrage maison ? Je pense qu'il aurait pu laisser le métropolitain reprendre le combat même si Temoo paraissait plus puissant mais ce KO technique me parait bidon.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki