Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Bora Bora : Il met deux hommes K.O. et frappe son frère à la tête au coupe coupe (Màj)



"Ah... les enfants...", a soufflé le père des deux hommes en quittant le palais de justice, soulagé mais visiblement concerné et ému.
"Ah... les enfants...", a soufflé le père des deux hommes en quittant le palais de justice, soulagé mais visiblement concerné et ému.
PAPEETE, le 1er octobre 2015 - Un homme de 23 ans a été interpellé par les gendarmes dans le cadre d'une enquête ouverte après une violente bagarre survenue dimanche dernier, quartier Faanui à Bora Bora. Déféré au parquet mardi à Papeete, il a été écroué en attendant d'être jugé en comparution immédiate. Il a été condamné ce jeudi à 18 mois de prison avec sursis, compte tenu du contexte particulier dans lequel se sont déroulés les faits.

Il était aux alentours de 20 h, dimanche dernier, quand cet homme de 23 ans, qui se trouvait en famille au domicile de son frère qui l'héberge, a d'abord eu maille à partir avec deux hommes alcoolisés qui se sont invités chez lui. L'un des deux individus a accidentellement fait tomber sa petite fille de 8 mois à terre dans la bousculade, provoquant sa colère. Quelques coups de poings plus tard, les deux intrus étaient mis K.O. et le cogneur quittait les lieux avec sa famille pour trouver refuge chez ses parents.

C'est le moment qu'a choisi le frère du suspect pour s'inviter dans la discussion, et lui demander des comptes sur les raisons de cette bagarre qui avait laissé deux hommes sur le carreau un peu plus tôt à son domicile, en l'occurrence ses beaux-frères.

Décidément pas d'humeur à discuter, le premier des deux frères s'est alors emparé d'un sabre d’abattis avec lequel il a violemment frappé le second à la tête, jusqu'à lui entailler le cuir chevelu. Ce dernier s'est vu délivrer 6 jours d'incapacité totale de travail (ITT). C'est le père des deux hommes qui s'était interposé pour éviter le pire.

Placé en détention provisoire depuis son interpellation, le suspect de 23 ans a été jugé et condamné ce jeudi après-midi à 18 mois de prison avec sursis en comparution immédiate. Une peine lourde mais qui lui évite d'aller en prison.

"Il a essayé de calmer le jeu"

Les juges ont tenu compte du contexte de cette journée ou le prévenu était le seul à ne pas s'être alcoolisé. "J'ai eu peur pour mon enfant" s'est-il d'abord expliqué pour justifier son premier coup de sang. "La situation a dégénéré, ils m'en voulait et je me suis plutôt défendu".

Présent à l'audience, le frère dont le front a été entaillé sur une dizaine de centimètres par le coup de coupe-coupe n'a pas souhaité mettre de l'huile sur le feu et ne s'est pas constitué partie civile : "Je ne pense pas que mon frère l'a fait exprès, je suis plus fort que lui et il a plus réagi par peur qu'autre chose. Il s'est enfui dès qu'il a vu le sang gicler". "Heureusement tout de même que le père s'est interposé, sinon il aurait pu y laisser la vie", tempère le parquet devant les deux gaillards qui minimisent l'incident.

"Il a constamment essayé de calmer le jeu face à des personnes incontrôlables et qui avait bu" a pour sa part insisté son avocate, rappelant que son client, à jeun mais se sachant violent, s'était isolé à plusieurs reprises pour éviter la confrontation. "C'est une famille où l'on a grandi dans un environnement ou on se dit je t'aime en donnant des coups de poings..."

"Ah... les enfants...", a soufflé le père des deux hommes en quittant le palais de justice, soulagé mais visiblement concerné et ému.





Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 1 Octobre 2015 à 18:20 | Lu 5434 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par TAAHOA le 30/09/2015 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'alcool, toujours l'alcool. Il faudrait certainement interdire la vente d'alcool. N'en déplaise aux commerçants.

2.Posté par simone grand le 30/09/2015 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toute évidence, nous ne savons plus gérer la violence inhérente à notre nature.
En principe quand quelqu'un est plein de colère, l'intelligence dicte de le laisser tranquille jusqu'à ce qu'elle s'apaise.
Quand la colère qui est une courte folie est partie, alors, on lui parle. Mais pas avant!

3.Posté par amaru le 30/09/2015 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana tout le monde,

Tavana ma na outou te ra mau huiraatira, i tavana ai oe no te huiraatira, a rave ta outou mau ohipa, a faaohipa i to outou mau toroa. A tomo i roto i to oe mau huiraatira e a parau parau atu ia ratou. Il faut sensibiliser notre, votre population. La communication orale est très importante, le matracage visuel des infos est très important et instructif alors qu'attendez-vous pour réagir. Exemple quand il faut renvoyer un gendarme vous le faite mais quand il faut régler le problèmes causés par son administré il y a plus quelqu'un pas de tavana. FAAOHIPA I TO OUTOU MAU TIARAA TAVANA;
Maururu te taioraa mai parahi

4.Posté par JJdu93 le 30/09/2015 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi dites vous l'alcool ??? c'est le manque d'éducation qui est en cause !!! de l'alcool il y en a partout dans le monde et ce n'est pas pour ça que les gens pètent les plombs toutes les 5 minutes. C'est trop facile de mettre ça sur l'alcool, je ne bois pas et ne fume pas (cigarette et autres substances) mais le problème ce n'est pas une bière mais ils s'enfilent des caisses de bières tous les week ends à Bora car IL N'Y A RIEN, les boutiques sont fermées mis à part les boutiques de perles certains dimanches, un parc et c'est tout même les restos sont fermé le dimanche. C'est ville MORTE
Les jeunes n'ont aucunes activités ils tournent en rond voient leurs parents, famille, copains se retourner la tête qu'ont ils d'autres comme exemple RIEN DE RIEN DE RIEN
On ne peut même pas faire un tour de vélo tranquille sans être poursuivi par les chiens galeux voilà ce qu'est la Vrai vie à Bora alors arrêter avec vos chalalas.
Les gamins n'attendent qu'une chose c'est de pouvoir se " Battre " à la sortie du collège. Il y a au moins une bagarre pratiquement tous les jours et ce n'est pas l'alcool (Ils sortent des cours !!!) regardez les vidéos qui circulent sur Facebook concernant ces bag...

5.Posté par xixi le 30/09/2015 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'alcool est une drogue démoniaque


6.Posté par JJdu93 le 30/09/2015 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suite...
On ne peut même pas faire un tour de vélo tranquille sans être poursuivi par les chiens galeux voilà ce qu'est la Vrai vie à Bora alors arrêter avec vos chalalas.
Les gamins n'attendent qu'une chose c'est de pouvoir se " Battre " à la sortie du collège. Il y a au moins une bagarre pratiquement tous les jours et ce n'est pas l'alcool (Ils sortent des cours !!!) regardez les vidéos qui circulent sur Facebook concernant ces bagarres à la sortie du collège Bora.
C'est tout simplement UN GRAND GACHIS. Quelle Tristesse pour cette si belle île et ses habitants qui doivent subir cela !!!

7.Posté par Kmille le 30/09/2015 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les gens qui pensent que l alcool est la cause pensent egalement que les armes tuent les gens...malheureusement....c est pas le cas...

8.Posté par tortue verte le 01/10/2015 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JJdu 93 : c'est pas seulement à Bora la violence, même si c'est vrai qu'elle est présente chez les jeunes, avec des bagarres fréquentes. Mais ça commence dès l'école primaire, voire maternelle. Pour moi il y a une évidence : si un jeune règle son problème avec ses poings, c'est qu'à la maison, il est éduqué dans la violence. On lui crie dessus au lieu de lui parler. On le rosse quand il fait une bêtise. Les parents se tapent dessus quand ils ont bu un coup de trop. Maintenant, certains adultes s'indignent ou ont l'air de tomber des nues quand il y a ces faits-divers. Mais c'est la mauvaise éducation et le mauvais exemple donné par les parents qui est la cause de ça. Les enfants reproduisent ce que font les parents.

9.Posté par Kriss le 01/10/2015 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut pas tout confondre. Certains ont l'alcool festif et savent le consommer avec modération et de manière responsable.
D'autres se bourrent la gue ...le et deviennent violents par manque d'éducation, de repères, de civisme, d'attention ...

10.Posté par Mathius le 02/10/2015 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@simone surtout lorsque Tahiti info censure les commentaires qui dérangent les politiquement correctes.

11.Posté par tata hara le 02/10/2015 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vente d'alcool est un commerce de mort.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance