Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Biodiversité: feu vert de l'Assemblée à une action accrue de l'Etat pour les mangroves et récifs coralliens



Paris, France | | jeudi 19/03/2015 - Le gouvernement a revu en hausse ses objectifs de protection de mangroves et de récifs coralliens, par souci d'arrêter la perte de biodiversité en outremer, via un amendement adopté jeudi par les députés.

La rapporteure du projet de loi sur la biodiversité, débattu depuis lundi en première lecture à l'Assemblée nationale, s'y est déclarée très favorable.

Mangroves et récifs coralliens sont des écosystèmes ultra-marins contribuant notamment à atténuer les effets du changement climatique et à favoriser l’adaptation des territoires littoraux aux risques de submersion marine et d’érosion côtière.

Après les engagements figurant dans la feuille de route 2015 pour la transition écologique, reposant notamment sur un objectif de protection de 35.000 hectares de mangroves d’ici la Conférence "Paris Climat 2015", la mesure fixe des objectifs plus ambitieux: la protection au total de 55.000 hectares de mangroves d’ici à 2020 et 75 % de récifs coralliens d’ici 2021.

Pour les mangroves, cela s'inscrira dans la nouvelle stratégie d’intervention foncière du Conservatoire du littoral 2015-2050 et du plan national d’actions pour les milieux humides 2015-2018 et, pour les récifs coralliens, dans le futur plan d’action quinquennal de l’Initiative Française pour les Récifs Coralliens (IFRECOR).

Rédigé par () le Jeudi 19 Mars 2015 à 06:44 | Lu 153 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies