Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Bagarre fratricide à Paea : l'auteur des coups mortels écroué



Les deux frères ne s'étaient jamais vraiment entendus et se bagarraient régulièrement. Jusqu'au drame de samedi.
Les deux frères ne s'étaient jamais vraiment entendus et se bagarraient régulièrement. Jusqu'au drame de samedi.
PAPEETE, le 7 juin 2016 - Le juge des libertés et de la détention a placé en détention provisoire, tard lundi soir, le jeune homme qui s'était battu à mort avec son frère aîné, samedi soir à Paea lors d'une fête de famille qui a tourné au drame.

Interpellé et placé en garde à vue dimanche par les gendarmes, le jeune homme, âgé d'une trentaine d'années, a été déféré lundi au parquet en vue de sa mise en examen pour coups mortels sur son frère aîné, puis placé en détention provisoire dans la soirée à Nuutania, sur décision du juge des libertés et de la détention. Les deux frères fêtaient un anniversaire en famille, samedi dernier à Paea, quand la situation s'est tendue entre les deux hommes au fil des heures. De sources proches du dossier, ces deux-là ne s'appréciaient pas depuis longtemps déjà et se provoquaient régulièrement, quand ils n'en venaient pas aux mains.

Une victime très agressive, la question de la légitime défense est posée

L'ultime affrontement entre les deux frangins s'est soldé samedi soir par plusieurs coups de pied et de poing au thorax et sur le crâne, portés par le plus jeune sur son aîné au cours d'une bagarre en règle. Si les secours, appelés à la rescousse, ont pu réanimer la victime en état d'arrêt cardiaque à leur arrivée, le malheureux devait décéder quelques heures plus tard, dimanche matin, après son admission au centre hospitalier de la Polynésie française, à Pirae.

Les auditions des témoins et des proches par le juge d'instruction chargé du dossier vont suivre, mais il ressort déjà des premiers éléments de l'enquête que la victime, agressive, aurait elle-même provoqué à deux ou trois reprises son jeune frère au cours de la soirée alors que ce dernier, qui habituellement n'avait pas le dessus, tentait de temporiser. Inséré socialement, il n'a aucun antécédent judiciaire significatif. La question de la légitime défense est d'ores et déjà posée selon certaines sources proches du dossier.

Rédigé par Raphaël Pierre le Mardi 7 Juin 2016 à 14:19 | Lu 1883 fois

Tags : FAITS DIVERS





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance