Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Bagarre de rue à Papeete : les ados, mineurs, étaient alcoolisés au komo puaka



Des productions clandestines de komo, cet alcool frelaté connu pour rendre fou, sont régulièrement découvertes par la DSP.
Des productions clandestines de komo, cet alcool frelaté connu pour rendre fou, sont régulièrement découvertes par la DSP.
PAPEETE, le 6 novembre 2015 - Il y a tout juste une semaine, sept mineurs étaient interpellés par la DSP pour des échauffourées devant le Mc Donald's de Papeete. Ils étaient totalement ivres. L'enquête de police a permis de découvrir qu'ils s'étaient saoulés au komo, cet alcool artisanal aux effets dévastateurs. Le producteur, déjà connu pour ça, a été identifié et sera convoqué en justice.

Un producteur de komo puaka, jeune père de famille déjà connu de la police pour donner dans l'alcool frelaté, a été interpellé en milieu de semaine par les enquêteurs de la DSP dans le quartier Bernardino. Il a reconnu devant eux avoir fabriqué et écoulé une production de 200 litres sur les deux derniers mois. Le tarif habituel constaté sur ce marché parallèle est de 500 Fcfp le litre.

Les policiers sont remontés jusqu'à leur suspect après s'être aperçus que sept mineurs interpellés lors d'une rixe, la semaine dernière aux abords du Mc Donald's de Papeete, étaient complètement saouls de cet alcool illégal et particulièrement puissant. La bagarre avait éclatée après la dégradation d'un deux-roues par certains de ces jeunes sous les yeux du propriétaire de l'engin. Un client du restaurant s'était fait tabasser en tentant d'intervenir, avant d'être secouru par un manager de l'établissement, a précisé la police.

Le komo puaka, ou "eau de cochon"

Le komo puaka, ou "eau de cochon", aussi dénommé "pia hamani", est un alcool distillé fait maison particulièrement toxique à la consommation car en plus de l'alcool pur et de la levure, il contient parfois du méthanol, un produit qui s'attaque aux nerfs optiques et au cerveau. Le komo peut titrer jusqu'à 70° d'alcool fonction de la façon dont il est fabriqué. Il est parfois "parfumé" avec du sirop.

Le fabricant-revendeur interpellé par la police est renvoyé devant le tribunal correctionnel en avril 2016, pour travail dissimulé et production illégale d'alcool.

Rédigé par Raphaël Pierre le Vendredi 6 Novembre 2015 à 17:57 | Lu 3841 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par ldpdt le 07/11/2015 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi attendre Avril 2016
A 500 Cfp le litre il a encore le temps de se faire de l'argent
Que l'on nous explique pourquoi un tel délais
Une condamnation immédiate était nécessaire, surtout pour un récidiviste
!!!!!!!!!!

2.Posté par simone grand le 07/11/2015 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En pa'umotu, komo = eau et puaka = cochon = eau qui transforme un humain en cochon.
C'est un procédé adopté après l'arrivée des Européens qui ont appris aux insulaires la fabrication de l'alcool.

3.Posté par fiuuuu !!! le 08/11/2015 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fallait boire du vin
c'est la drogue légal de la République Française

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Août 2017 - 14:59 Back to school pour une rentrée réussie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance