Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Australie: un vaccin chez les koalas frappés par les chlamydiae



Sydney, Australia | AFP | mercredi 29/10/2014 -Des chercheurs australiens ont testé chez des koalas sauvages, avec des résultats prometteurs, un vaccin contre les infections à chlamydiae, maladie sexuellement transmissible qui fait des ravages chez ces marsupiaux endémiques de l'île-continent.

La population de ces petits marsupiaux à fourrure qui ressemblent à des nounours, classés espèce vulnérable par le gouvernement, est en forte diminution en raison notamment de la perte de son habitat et de maladies.

Après cinq années de recherches, une équipe de microbiologistes de l'Université de la Sunshine Coast ont testé un vaccin avec des résultats de bon augure pour l'animal.

"C'est très prometteur, du point de vue de la réponse immunitaire mais aussi car il protège un nombre significatif d'animaux", a dit à l'AFP le professeur Peter Timms.

Peter Timms et son collègue Adam Polkinghorne ont vacciné un premier groupe de 30 koalas tandis qu'un groupe témoin de 30 animaux a été laissé en l'état.

Cette maladie sexuellement transmissible, très prévalente chez certaines populations de ces marsupiaux, peut provoquer la cécité et la stérilité.

Au sein du premier groupe, certains étaient en bonne santé et d'autres présentaient des symptômes de la maladie comme des infections aux yeux et de l'appareil reproducteur.

Sept animaux sur huit ayant des infections aux yeux ont vu leur état de santé s'améliorer.

Parmi le groupe témoin, les infections oculaires chez quatre des six animaux atteints de ce symptôme se sont aggravées.

Les koalas atteints par la bactérie dans le groupe vacciné n'ont pas développé de symptômes, ont également découvert les chercheurs.

Cette maladie est l'un des facteurs qui contribuent au déclin du nombre des marsupiaux. "Ce vaccin pourrait faire la différence", a ajouté le professeur Timms.

Les chercheurs souhaitent poursuivre leurs essais sur des groupes plus importants d'animaux.

Au moment de l'arrivée des premiers colons britanniques en 1788, les koalas étaient plus de 10 millions, selon les estimations. Il pourrait aujourd'hui n'en rester que 43.000. Comme ils vivent haut perché dans les arbres, leur nombre est difficile à évaluer.

Rédigé par () le Mercredi 29 Octobre 2014 à 04:37 | Lu 721 fois






Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies