Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Au lycée hôtelier, élèves et professeurs unis face à l'obésité



PAPEETE, le 20 octobre 2017 - La 2ème édition de Bien manger bien bouger était organisée ce vendredi matin au lycée hôtelier de Tahiti. Parcours de santé et ateliers autour de l'alimentation avaient pour objectif de sensibiliser les jeunes sur le rôle de l'alimentation dans la santé.

Le constat est sans appel : en l'espace de 10 ans, l'obésité a doublé au lycée hôtelier de Punaauia. Grâce aux enquêtes menées par l'infirmière et les professeurs d'éducation physique et sportive, le doute n'est pas permis. Les chiffres montrent que l'indice de masse corporelle moyen (IMC) est passé de 25.28 à 26.17 de 2006 à 2016.

"C'est une tendance confirmée en 2017. Je pense que ces données sont intéressantes car nos élèves représentent un peu tous les élèves. Ils viennent de tous les archipels. Le lycée est un mix du lycée général/technique, et du lycée professionnel. Nous sommes assez représentatifs de ce qu'il se passe en Polynésie"
, commente Pascal Maillou, chef d'établissement, en poste depuis trois ans.

Pour contrer la montée en puissance de ce phénomène, les équipes du lycée hôtelier se mobilisent tout au long de l'année. Des efforts sont faits pour ne pas inciter les lycéens à grignoter entre les repas. En cours de cuisine, les aliments utilisés sont le plus sains possibles et issus du territoire. Un événement phare vient s'ajouter à cette bataille quotidienne : une journée bien manger bien bouger (BMBB).

DES STANDS ET UN PARCOURS DE SANTÉ

La deuxième édition avait lieu ce vendredi matin. Tenues sportives, couleurs et bouteilles d'eau étaient de rigueur pour les 450 élèves de l'établissement. "Cette journée a été organisée à l'initiative de deux professeurs d'EPS, Elvina Neti-Piriou et Fabrice Balland", précise le proviseur.

Un parcours de santé était installé autour du lycée. Une fois parcouru, les élèves ont pris part aux différents ateliers organisés : échauffement en musique, rameur, évolution de l'alimentation à Tahiti distribution de cakes allégés, dégustation de fruits tropicaux, dégustation de smoothies, informations sur la nourriture végétarienne et végétalienne…

"Notre objectif est de leur faire comprendre que ce qu'ils mangent à des répercussions sur leurs corps. Certains, ne mangent jamais de fruits ni de légumes. Ils ne mangent que des aliments gras et loin d'être équilibrés", regrette Pascal Maillou.

Des stands d'information sur le tabagisme et la contraception ont aussi été mis en place. "Le corps c'est un tout. Il faut informer sur tout."

Pour clôturer cette deuxième édition, 17 lycéens, garçons comme filles, ont participé à la première cours de garçons de café.

Pour le proviseur, cet événement est important dans la vie du lycée. "Les élèves sont très réceptifs. Ils sont très enthousiastes et curieux de découvrir tous ces ateliers. Cela permet de faire voir les nombreuses facettes de ces problèmes de santé. " L'équipe dirigeante du lycée hôtelier de Tahiti espère ainsi ne pas voir l'obésité doubler, à nouveau.

Entre 2006 et 2017

Une enquête interne réalisée par les professeurs d'EPS et l'infirmière du lycée sur l'IMC des élèves révèle une augmentation de l'obésité en 10 ans
- 7,7% des élèves de moins de 16 ans étaient obèses en 2006 contre 13,4 % en 2017;
- 8 % d'élèves âgés entre 16 et 18 ans étaient obèses en 2006 contre 13,2 % en 2017;
- 9,9 % d'élèves de plus de 18 ans étaient obèses en 2006 contre 15,2 % en 2017.

Fini les casse-croûtes!

Le 4 octobre dernier, par voie de communiqué, la fédération des associations de parents d'élèves de l'enseignement public (Fapeep) s'indignait que depuis plusieurs jours, les élèves internes du lycée hôtelier mangent un casse-croûte le soir au lieu d'un repas chaud.

La cause? Le non-remplacement du second de cuisine et l'arrêt maladie du chef. Le proviseur du lycée assure aujourd'hui que tout est rentré dans l'ordre. Le lycée peut à nouveau compter sur un second de cuisine et les repas sont fournis correctement.

Rédigé par Amelie David le Vendredi 20 Octobre 2017 à 15:33 | Lu 2728 fois

Tags : SANTE





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance