Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Au Canada, les protestants appelés à ne pas se livrer aux commérages



Au Canada, les protestants appelés à ne pas se livrer aux commérages
OTTAWA, 11 août 2012 (AFP) - La plus importante congrégation protestante du Canada, l'Eglise unie du Canada, compte demander à ses membres de ne pas se livrer aux commérages, un vice assimilé au jeu et aux "autres maux de la société".

Lors de son 41e Conseil général qui se tient ce week-end, l'Eglise doit approuver une motion "pour encourager les congrégations à trouver les moyens d'attirer l'attention sur les aspects nuisibles du commérage".

"Les ragots peuvent faire perdre leur travail et leur bonne réputation aux gens, briser des amitiés, diviser des familles ou utilisés afin de nuire à un opposant", pointe la résolution.

Si le commérage n'est en soi pas un péché, il va toutefois à l'encontre des enseignements chrétiens prônant l'amour, la vérité et l'honnêteté, a expliqué à l'AFP le révérend Bruce Gregersen. Mais "il est difficile de savoir ce que l'on peut faire face à ça en tant que congrégation", a-t-il reconnu.

La conférence réunit du 11 au 18 août quelque 350 délégués représentants 650.000 membres de l'Eglise.

La pauvreté infantile, les sans-domicile fixe et les disparités économiques au Canada font également partie des sujets qui doivent être abordés, de même que l'exploitation minière au Philippines et en Amérique centrale par des sociétés canadiennes ou encore le changement climatique.

amc/mra/mdm

Rédigé par AFP le Lundi 13 Août 2012 à 06:36 | Lu 598 fois







1.Posté par grand simone le 13/08/2012 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voilà un bon programme qui exige une implication personnelle dans l'amélioration de la vie en société : lutter contre le commérage, la pauvreté infantile, la détresse des sdt et les disparités économiques.
Voilà une approche qui me donnerait envie de fréquenter à nouveau les églises.
Simone

2.Posté par Teiva 33 le 13/08/2012 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec Simone... Il est vrai que quand on va au purera'a, la plus part du temps c'est pour entendre : "ia machine pai, elle a été avec truc..." Haere hoi o mea era, aite haapaora'a sa robe"... " Tu sais ? la fille pai de mea, elle est enceinte de fils du pasteur H.."... Haeremai i mua mai, quel toupet, taero noa hoi tous les jours..." Bref, je préfère choia aller taero que d'aller écouter ce genre de choses au purera'a. Et ensuite quand on revient à la maison, c'est pas mieux c'est la matère ia qui dit : "J'ai vraiment honte de vous bande d'enfants indignes... Au moins les enfants de tonton Moana, ils chantent dans la chorale et ils vont aux retraites... tssss mea ha'ama...salle gosse ma"...

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance