Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Assurance maladie : les premières mesures annoncées en mai



PAPEETE, le 08 mars 2017-Le comité de pilotage pour concrétiser le Schéma d'organisation sanitaire s'est tenu mercredi. Étaient présents les syndicats patronaux, ainsi que le syndicat A Ti'a i Mua. Les premières mesures devraient voir le jour courant mai.

Jacques Raynal, ministre de la Santé : "dès le courant du mois de mai vous devriez voir apparaitre des textes"

Lors de ce comité de pilotage, la question de la branche unique de l'assurance maladie a-t-elle été évoquée ?
Jacques Raynal : La branche unique de l'assurance maladie est une question qui est nécessaire et qui va avoir une certaine incidence sur les financements puisqu'il y a des déficits actuels dans les branches maladies. Il faut régler d'abord les déficits, notamment du RSPF et une fois qu'ils seront réglés, nous pourront unifier les branches. Donc techniquement on va avoir un peu de matière à traiter et c'est un petit peu long à prendre, mais c'est quelque chose que l'on va faire.

Certaines longues maladies vont-elles être supprimées de la liste ?
Non. Il va y avoir un toilettage de la liste des longues maladies. On va même probablement y introduire une nouvelle disposition spécifique sous le contrôle d'un médecin conseil de la CPS qui est la prise en charge précoce du diabète. En ce qui concerne l'hypertension artérielle sévère, comme je l'ai déjà expliqué, ce n'est pas une longue maladie, c'est un facteur de risque de longue maladie, et elle n'a pas à être dans la liste des longues maladies.

La question de la mise en place d'un médecin référent a-t-elle été abordée ?
Oui. Un texte est en cours d'élaboration sur le médecin référent.

Quand seront prises les premières mesures ?
Nous sommes déjà en cours d'élaboration d'un certain nombre de textes qui sont étudiés depuis 2010. Ce sont des pistes qui ont été tracées depuis longtemps. Je dirais que dès le courant du mois de mai vous devriez voir apparaître des textes sur le médecin référent, dans le domaine de la longue maladie. C'est la branche maladie qui est le plus techniquement réalisable rapidement.

Yves Laugrost, représentant syndical de A ti'a i mua :"Tous les Polynésiens doivent être égaux devant la maladie"

Quel sentiment avez-vous après le Copil qui s'est tenu aujourd'hui?

Sur la restitution, il y a boire et à manger. Effectivement, il y a des choses qui sont intéressantes et qui vont dans le bon sens : un régime unique financé par la fiscalité en ce qui concerne la maladie. En ce qui concerne la retraite, nous sommes désolés mais les calculs qui ont été présentés, en ce qui nous concerne, sont faux. Nous allons revoir le gouvernement avec nos calculs et faire des propositions.

Y-a-t-il d'autres choses qui vous ont plu ou déplus ?

Du côté du financement, les grands principes qui ont été présentés sont bons. Il n'y en a qu'un qui nous gêne : baisser les remboursements pour les patients. C'est inacceptable! En Polynésie, la CPS remplit son rôle. D'autant plus, que transférer des charges aux mutuelles, c'est transférer des charges aux assurés. Ensuite, la tentation est grande pour le gouvernement d'augmenter le reste à charge des mutuelles quand il y a des trous dans la sécurité sociale, et c'est les cotisations des mutuelles qui augmentent. Au final, c'est une baisse du pouvoir d'achat pour les gens.

Les délais de concrétisation des premières mesures vous conviennent-ils?

Ce qui est sûr, c'est que le régime unique, ce n'est pas en deux secondes qu'ils vont le faire. Depuis 2011, nous avons proposé un régime unique financé par la fiscalité. Tous les Polynésiens doivent être égaux devant la maladie, tous les Polynésiens doivent contribuer de manière équitable à la maladie.


Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 8 Mars 2017 à 17:57 | Lu 2702 fois







1.Posté par microstring le 10/03/2017 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une solution: manger équilibré et faire un peu de sport par hygiène fait reculer la maladie. Mais ici, beaucoup de gens préfèrent s'empifrer devant le TV...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance