Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Appels à projets pour le fonds Pacifique 2016



PAPEETE, le 18 octobre 2015- L'appel à projet 2016 du Fonds de coopération économique, sociale et culturelle pour le Pacifique a été lancé par le Secrétariat permanent pour le Pacifique du Ministère des affaires étrangères.

Un appel à projets est lancé auprès des acteurs institutionnels et interlocuteurs de la société civile, identifiés comme porteurs de projet éventuels en Polynésie française. Les projets éligibles à une subvention du Fonds relèvent de la coopération régionale avec les États océaniens, et doivent obligatoirement, contribuer à l’insertion régionale des collectivités françaises océaniennes et aux actions de coopération économique, sociale et culturelle.
Pour l'année 2016, préférence sera donnée aux projets relatifs à la lutte contre le changement climatique et à la prévention des risques de catastrophes naturelles, aux projets à caractère économiques et industriels (études de faisabilité, actions de formation…); aux projets en lien avec la sécurité sanitaire ou alimentaire (lutte contre les maladies endémiques, gestion des ressources halieutiques, ...).

La contribution nette du fonds Pacifique ne doit pas excéder 50% de la dépense globale, au maximum, celle-ci ne devant prendre en compte ni les charges salariales fixes du bénéficiaire ni ses frais de gestion. Le statut juridique des bénéficiaires pourra être indifféremment public ou privé (collectivités, établissements publics, entreprises, associations...). Les budgets prévisionnels présentés doivent être rigoureux. Les valorisations en nature effectuées par les organismes bénéficiaires n’excèdent pas 20% du montant total du projet. Une attention spécifique sera portée sur l'équilibre du projet prévisionnel et la présence des lettres d'engagement des éventuels co-partenaires.

Le comité directeur habilité à se prononcer sur les projets présentés se réunira en début d'année 2016 à Papeete, sous la Présidence du Président de la Polynésie française. Le Haut-commissaire, en concertation avec le gouvernement de la Polynésie française, adressera au Secrétariat permanent pour le Pacifique l'ensemble des projets dès le 20 novembre 2015. Aussi la date butoir pour déposer un projet est fixée au lundi 16 novembre 2015.

PRATIQUE

Les porteurs de projet devront remplir correctement la une fiche projet exposant les modalités de présentation d’une demande de subvention et les critères détaillés d'attribution, ainsi qu’un cadre budgétaire simplifié en pièce jointe également. Les dossiers sont à adresser
Par courrier à:
Haut-commissariat de la République en Polynésie Française
Cabinet - BSIRI - Fonds Pacifique
BP 115 - 98713 PAPEETE

Par courriel à :
- maxime.gutzwiller@polynesie-francaise.pref.gouv.fr
- seagleen.rosin@polynesie-francaise.pref.gouv.fr

Plus de renseignements et fichier type à télécharger à : http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr

Rédigé par () le Dimanche 18 Octobre 2015 à 21:47 | Lu 943 fois






1.Posté par olivier le 19/10/2015 08:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une proposition d'étude à soumettre au fonds Pacifique dans l'objectif de lutter contre le réchauffement climatique: Identifier en vue de leur suppression toutes les subventions ou soutiens néfastes accordés à la production EDT d'électricité à partir d'énergies fossiles au détriment d'une production alternative à partir d'énergies propres : subventions au fioul MDO via le FRPH, absence de prise en compte des externalités négatives (pollution globale et locale), conditions défavorables de raccordement au réseau public de la production photovoltaïque décentralisée faite sur la base de considérations techniques et économiques fallacieuses avancées par le monopoleur (et malheureusement relayées par l'autorité concédante...),...

2.Posté par olivier le 19/10/2015 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pourrais faire cette étude gratuitement mais "nul n'est prophète en son Pays". Même s'il fallait payer quelques millions de FCP pour se faire dire par un consultant extérieur expert indépendant et reconnu et faisant autorité en la matière, au terme d'un rapport public accessible aux citoyens (SVP ne pas nous refaire le coup de SP 2000 ...), ce que nos dirigeants (actuels ou dans l'opposition) connaissent d'ailleurs déjà mais font lâchement semblant de ne pas comprendre (ce qui fait légitimement penser à une connivence pour le moins suspecte de certains de ces dirigeants avec le monopoleur, connivence sur laquelle il serait par ailleurs intéressant que des journalistes d'investigation, sinon la Justice elle-même, se penchent sérieusement), ce serait le MEILLEUR INVESTISSEMENT A FAIRE SUR LA PRESENTE QUESTION.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance