TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Annulation des vote, pour Albert Builllard, "IL FALLAIT S’Y ATTENDRE!"




Annulation des vote, pour Albert Builllard, "IL FALLAIT S’Y ATTENDRE!"
Je voudrais réagir à la décision du Conseil Constitutionnel qui a annulé la totalité des suffrages dans 11 des 15 bureaux de vote. Il se trouve que lors des élections législatives de 2007, j’ai été désigné délégué sur PPT des bureaux de vote 8 à 13 de Mme Thilda FULLER, candidate aux législatives cette année-là dans la circonscription Ouest qui a vu la victoire au second tour de M. Michel BUILLARD. C’est donc en cette qualité que je prends la liberté de vous envoyer cette lettre au nom d’une bonne information des lecteurs. Voici les faits :
J’avais signalé aux présidents des bureaux de vote de l’époque de l’obligation de respecter les dispositions de l’article L65 du CE afin de mettre fin à d’anciennes habitudes :
1. Disposer les tables de dépouillement au centre du bureau, au nombre de quatre au moins ;
2. De respecter les dispositions du paragraphe 3 de l’article L65 sur la procédure d’ouverture des enveloppes et de leur lecture à haute voix par deux scrutateurs désignés par le bureau ;
3. De laisser libre accès aux électeurs au nom de la transparence et donc de ne pas fermer les portes à clés. Le problème de la climatisation soulevé par M. TEMEHARO me paraît superfétatoire. ;
Je me suis proprement fait insulter par certains présidents de bureaux, membres éminents du conseil municipal, encore en exercice aujourd’hui. Si ces personnes lisent cette missive elles se reconnaîtront. Johanna Gatien citée dans un quotidien en faisait partie.
Insensible à ces insultes et grossièreté lancées à mon encontre j’ai donc dans un premier temps informé les présidents de chacun des bureaux de vote placés sous ma compétence d’une démarche auprès du juge désigné pour l’informer de l’éventualité d’un dépôt de réclamation si les dispositions de l’article L65 n’étaient pas respectées.
Prenant acte de mon intervention le magistrat assisté de membre de son équipe se rendit dans tous les bureaux de vote pour les informer de l’obligation de respecter la loi électorale, faute de quoi une réclamation allait être déposée.
Ces consignes ont été respectées sans que le déroulement des opérations de vote n’ait été affecté. Mieux il en est résulté une plus grande rapidité dans les résultats finaux comme l’ont constatés certains présidents de bureau. Les retards soulevés par M. René TEMAHARO dans les quotidiens ne sont que pure spéculation.
Par ailleurs le communiqué du Conseil Constitutionnel ne mentionne nulle part le terme de FRAUDE. Je ne sais pas où M. Paul MAIOTUI est allé chercher cette affirmation qui relève là aussi de pure spéculation !
Le problème de l’information et de la formation des scrutateurs est donc justement posé. Les municipalités devraient se pencher sérieusement sur la question. Il faudra désormais en tenir compte aux prochaines élections. « la loi, rien que la loi mais toute la loi ».
Ce qui devait arriver est arrivé : il fallait s’y attendre.

A. BUILLARD

Rédigé par Albert BUILLARD le Vendredi 11 Mai 2012 à 09:05 | Lu 470 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par emere cunning le 21/05/2012 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a pas fini de se rejeter la faute alors que le chef d'orchestre de tout cela -l'Etat- loin de balayer devant sa porte (ne serait-ce qu'à veiller à la formation de SES scrutateurs), s'est attaché, il fut un temps, aux rideaux bleus/oranges et autres détails de ce genre.

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki