TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Altercation après un baiser en public: un jeune de 20 ans entre la vie et la mort




Altercation après un baiser en public: un jeune de 20 ans entre la vie et la mort
Lyon, France | AFP | lundi 14/11/2016 - Le pronostic vital d'un jeune homme de 20 ans restait engagé lundi après une altercation vendredi à Lyon où il s'était interposé pour défendre un couple pris à partie parce qu'il avait échangé un baiser en public, a-t-on appris de source policière.

Vendredi peu avant 18H00, une altercation avait éclaté entre un groupe de cinq jeunes et un couple de quadragénaires qui venait d'échanger un baiser à un arrêt de bus proche du centre commercial de La Part-Dieu, dans le 3e arrondissement.

Un autre jeune de 20 ans s'est alors interposé "pour calmer" la situation, qui a dégénéré et des coups ont été échangés, selon une source proche de l'enquête, confirmant une information du Progrès. Peu après, dans le bus, ce dernier a été violemment frappé à la tête à coups de béquille et gravement blessé.

Opéré durant le week-end, ses jours étaient "toujours en danger" lundi matin, selon la source policière.

Un adolescent a été interpellé peu après les faits, avant d'être mis hors de cause et relâché.

Samedi, tandis que les enquêteurs de la Sûreté départementale du Rhône, chargés de l'enquête, exploitaient les images de vidéosurveillance de La Part-Dieu, ceux-ci ont reconnu l'auteur présumé des faits dans les allées du centre commercial et l'ont interpellé.

Le jeune homme de 17 ans, sans domicile fixe et déjà connu de la police, a avoué les faits au cours de sa garde à vue et a été présenté lundi matin au parquet des mineurs de Lyon.

mb/ppy/gf

Rédigé par () le Lundi 14 Novembre 2016 à 05:58 | Lu 856 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par microstring le 16/11/2016 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà ce qui arrive lorsque notre société donne trop de liberté aux ados...Ils ont tous les droits...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance