TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Airbus inaugure son plus gros biréacteur sur fond d'inquiétude sociale




Blagnac, France | AFP | jeudi 24/11/2016 - Airbus a inauguré en fanfare jeudi son plus gros bimoteur, l'A350-1000, destiné à damer le pion au "triple 7" de Boeing, tandis que les inquiétudes sociales persistaient sur les suppressions de postes à venir au sein de l'avionneur.

Des centaines d'employés, de journalistes et de VIP étaient venus applaudir le premier vol d'essai du nouveau venu de la gamme des A350, sous le ciel gris sombre de l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

Les petits fours, les fromages affinés et le pauillac avaient été sortis sur les nappes blanches pour parfaire l'ambiance festive.

Mais, non loin de la piste d'envol, se tenait un nouveau comité d'entreprise, le quatrième en deux mois, lors duquel ont été annoncées de nouvelles suppressions de poste.

"1.357 postes seront soit supprimés soit transférés, sur un total de 10.000 emplois" dans les services impactés, a indiqué à l'AFP Thierry Préfol, coordinateur adjoint de la CFE-CGC pour Airbus Group (deuxième syndicat).

M. Préfol s'exprimait après un comité d'entreprise annonçant les postes concernés dans les ressources humaines, la finance, la gestion des sites et les achats. Trois autres comités d'entreprise ont eu lieu pour les autres branches, durant lesquels un total de 780 suppressions de postes avaient été annoncés.

"On pense que la plupart de ces 1.357 postes seront en fait supprimés", a-t-il ajouté, précisant que la direction est "en train de finaliser" les chiffres, avant la réunion d'un comité européen global, qui se tiendra à Toulouse mardi.

Interrogé sur les craintes de licenciements secs, M. Préfol a averti que la CFE-CGC resterait "très vigilante". "Ce n'est pas dans la culture du groupe mais on est inquiet, en particulier en ce qui concerne le site de Suresnes (près de Paris, ndlr), qui doit fermer". Ce site emploie actuellement 650 personnes.

"Il y aura des discussions avec les partenaires sociaux", a répondu le pdg d'Airbus, Fabrice Brégier. "Airbus a une tradition de dialogue social qui a toujours permis, normalement, de trouver des solutions comme avec Power 8", a-t-il ajouté en référence à un plan de suppression de 7.900 postes, lancé en 2007 et qui s'est fait sans aucun licenciement.

Le millier de suppressions de postes attendu, en France et en Allemagne, est à comparer aux quelque 140.000 personnes employées dans le monde par l'avionneur.

- Soutenir la défense et les hélicoptères -

Ce plan entre dans le cadre de la restructuration du groupe qui vise à fusionner l'actuel Airbus, division d'aviation commerciale, au sein d'Airbus Group, qui réunit également les autres filiales dans les hélicoptères, la défense et l'espace. La nouvelle société, à naître l'an prochain, sera tout simplement baptisée "Airbus".

"Il s'agit de soutenir, à travers des synergies, les branches défense et hélicoptères", a précisé M. Brégier, qui deviendra le nouveau directeur général délégué d'Airbus.

La branche défense d'Airbus pâtit en effet des revers du programme de l'avion militaire A400M tandis qu'Airbus Hélicoptères, près de Marseille, a lancé un programme de près de 600 suppressions de postes.

Mais à Blagnac, près de Toulouse, la confiance était plutôt de mise tandis que l'A350-1000 atterrissait en début d'après-midi après trois heures de vol d'essai.

"C'est le plus gros biréacteur que nous ayons jamais construit", s'est félicité François Caudron, vice-président marketing.

L'appareil a été allongé d'environ sept mètres, par rapport à son aîné l'A350-900, pour porter son fuselage à près de 74 mètres, ce qui a permis d'ajouter 41 sièges, soit un total de 366 passagers.

Le nouveau long-courrier se situe ainsi sur le juteux marché des gros biréacteurs, où règne en maître le Boeing 777-300 de la gamme 777 et en particulier le Boeing 777-300ER. Selon les experts, ce segment des 350-400 passagers représente 1.000 milliards de dollars.

Airbus annonce un coût d'exploitation inférieur d'un quart, comparé à son rival américain, et le "moteur le plus efficace" de sa gamme, produit par le britannique Rolls-Royce, selon M. Caudron. L'A350-1000 est également plus léger d'une vingtaine de tonnes que le Boeing 777-300ER.

"L'A350-1000 va tuer le 777ER", a fièrement lancé M. Brégier. Airbus espère ainsi capter la moitié de ce marché, contre 35% actuellement.

Rédigé par () le Vendredi 25 Novembre 2016 à 05:43 | Lu 611 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance