Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Air Tahiti Nui, Air France : turbulences simultanées dans le ciel polynésien



Mathieu Bechonnet, directeur général de la compagnie Air Tahiti Nui s'est exprimé ce lundi après-midi devant les médias locaux pour expliquer les raisons des annulations et des retards de vols de la compagnie depuis samedi.
Mathieu Bechonnet, directeur général de la compagnie Air Tahiti Nui s'est exprimé ce lundi après-midi devant les médias locaux pour expliquer les raisons des annulations et des retards de vols de la compagnie depuis samedi.
PAPEETE, le 14 décembre 2015. Pour certains voyageurs le début des vacances de Noël rime avec galère. Au cours du week-end dernier, deux vols d'Air Tahiti Nui ont été annulés, entraînant des retards en chaîne sur les suivants. Pendant ce temps à l'agence Air France de Papeete, alors qu'un préavis de grève est déposé depuis le 11 décembre, les négociations commencent à peine.

Deux vols annulés, des reports de vols et des retards en chaîne au moins jusqu'à demain, mercredi 16 décembre. Pour la compagnie Air Tahiti Nui, le début des vacances scolaires de Noël a coïncidé avec une pagaille, comme on n'en avait pas vu depuis longtemps au sein de la compagnie au tiare. Hormis en période de grève. Sauf que de grève, justement, il n'y en a pas ! Il n'y a eu aucun préavis de grève déposé ni par les syndicats de pilotes de la compagnie, ni par le personnel navigant. En fait, ce sont uniquement les messages diffusés par la compagnie, via sa page Facebook dans le courant du week-end dernier, qui faisaient allusion à un "mouvement social". Initialement, dans un communiqué de la direction commerciale adressé aux rédactions, il n'était question que "d'un problème d'équipage".

"La situation est assez particulière : on subit quelques perturbations sur la programmation des vols qui résultent d'une difficulté à armer certains vols subitement modifiés par des arrêts maladies notamment" commence Mathieu Bechonnet, directeur général de la compagnie Air Tahiti Nui. En l'absence du P-dg, Michel Monvoisin en déplacement à l'étranger pour des raisons personnelles, c'est le directeur général qui prend le relais des décisions à prendre. En l'occurrence, par exemple, dans l'impossibilité dimanche de faire partir trois pilotes sur le vol vers le Japon comme la réglementation l'impose sur un vol d'une durée de plus de 12 heures, il a fallu en moins d'une heure trouver une solution technique. A savoir une escale à Nouméa pour respecter les 12 heures de repos des pilotes. Au passage, la compagnie a dû gérer les absences de visas pour la Nouvelle Calédonie d'une trentaine de passagers chinois, restés en transit le temps de cette escale forcée par Nouméa.

D'où proviennent ces problèmes d'armement de vols chez ATN ? En aucune façon d'une "mauvaise gestion des ressources humaines" de la compagnie se défend Mathieu Bechonnet. Il en veut pour preuve que l'an dernier, même en pleine épidémie de chikungunya, les arrêts maladies des pilotes ont pu être remplacés en temps et en heure par des pilotes acceptant une régulation de leurs programmes de vols. "On a assez de pilotes pour faire face à l'imprévu" ajoute-t-il. Mais en ce Noël 2015, la direction de la compagnie indique qu'une "consigne syndicale a été déposée par un syndicat de pilotes pour ne pas dépanner les vols (… ) Ce syndicat a écrit à ses adhérents et cela a des conséquences" admet-il. Bref, les imprévus deviennent nettement plus difficiles à gérer quand la volonté de dépanner n'est pas partagée par tous.

EN FILIGRANE LES DISCUSSIONS SOCIALES SUR L'ACCORD D'ENTREPRISE

Dans le collimateur de ce syndicat de pilotes (le SPNT syndicat de personnel navigant technique) d'Air Tahiti Nui, plus revendicatif que d'autres, les négociations sur l'accord d'entreprise qui s'éternisent depuis plus de deux ans et demi. Dénoncé par la direction de l'époque, cet accord d'entreprise reste depuis en discussion. "Nous sommes dans une zone hybride, mais nous sommes surpris car le dialogue social est ouvert et continu" poursuit Mathieu Bechonnet. Il affirme qu'il y a eu déjà de nombreuses avancées au cours de cette discussion sociale entamée depuis fin 2012. D'ailleurs une réunion, programmée de longue date, avec le P-dg Michel Monvoisin est prévue ce jeudi 17 décembre : elle aura lieu comme prévu mais dans un climat social sans doute un peu plus tendu que précédemment. Car pour la direction il ne fait aucun doute que ce refus inexpliqué et soudain de "dépanner les vols" lors des imprévus démontre que "certains syndicats souhaitent avancer plus vite que d'autres" au point de provoquer ces perturbations dans la programmation des vols de ces derniers jours. Il y a "un syndicat qui a pris le parti d'un coup de force".

Le président du SPNT, Jean-Yves Saint Marc refuse en bloc de parler de mouvement social, "il y a des vols recalés par manque d'équipages" affirme-t-il. La preuve selon lui : "les pilotes au tableau de service qui ne sont pas malades exécutent normalement leurs vols. En raison d'arrêts maladies, des pilotes en vacances sont revenus et vont pouvoir être reprogrammés. D'autres, non. Certains pilotes n'ont plus envie d'annuler leurs vacances pour assurer ces dépannages, c'est un problème de gestion" affirme-t-il dans un climat social difficile alors que la négociation de l'accord d'entreprise de la compagnie traîne depuis si longtemps.

Impossible dans ce contexte d'être certain que le plan de vols des prochains jours sera effectué sans nouveaux retards ou annulations chez Air Tahiti. La direction est néanmoins optimiste et estime que la situation revient à la normale. "Ce n'est pas une situation de blocage mais de discussion. On minime l'impact qui ne sera pas plus fort dans les jours à venir" assure Mathieu Bechonnet. Même optimisme ambiant auprès du syndicat SPNT : "on va réussir à faire partir tous les vols de la semaine" nous déclarait Jean-Yves Saint Marc, ce lundi matin. Les futurs vacanciers de ces fêtes de fin d'année ayant choisi ATN pour voyager croisent les doigts.


Les modifications de vols prévues chez ATN

Le vol TN102 du mardi 15 décembre Auckland - Papeete initialement prévu pour un départ à 16h00 est modifié comme suit :
--> Départ Auckland à 08h05 le mercredi 16 décembre arrivée Papeete le mardi 15 décembre à 14h10, sous le numéro de vol TN182.
Le vol TN102 du lundi 14 décembre Papeete - Los Angeles initialement prévu à 23h55 est modifié comme suit :
--> Départ Papeete à 04h50 du matin le mardi 15 décembre arrivée à Los Angeles le mardi 15 décembre à 15h00.

Pour toute information, consulter le site Internet www.airtahitinui.com/pf-fr ou contacter l'aéroport de Tahiti Faa'a au 40 86 60 61.

Air France : un premier contact entre syndicat et direction

Les syndicats USAF et UNSA d'Air France Papeete ont déposé, la semaine dernière, un préavis de grève dont le démarrage est fixé à ce mercredi 16 décembre. "Depuis plus de deux ans, toutes les instances - Comité d’Hygiène Sécurité et Condition de Travail (CHSCT), Comité d’Entreprise (CE), Délégué du Personnel (DP) et Syndicales ont alerté la hiérarchie Air France Papeete sur les méthodes managériales par la terreur, se traduisant par des pressions, des inégalités, de la violence au travail avec abus de sanctions disciplinaires ainsi que des licenciements ", indiquait le communiqué envoyé aux rédactions.

Ce lundi après-midi une première rencontre entre syndicats et direction a eu lieu. "Nous avons pu poser nos revendications qui ont été entendues et notées mais il n'y a eu aucune réaction spontanée" détaille le représentant syndical UNSA. Une nouvelle rencontre est prévue ce mardi.

Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 14 Décembre 2015 à 18:06 | Lu 8677 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par Chablabla le 18/12/2015 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je confonds tout. Tu nous exposes les conditions difficiles (coûts d'étude, stress, responsabilité, sacrifices sociaux et familiaux) du métier de pilote... Ce qui selon toi les autorise à "refuser" les remplacements volontaires organisés par la cie pour assurer les vols réguliers. Mépris total des conséquences pour les passagers, à 10 jours des fêtes et pour les autres catégories de personnel. Cela pour imposer à la compagnie leurs propres conditions de travail. Les pilotes ont une trop grande estime d'eux-même. Et ce sont des privilégiés. Ils refusent de l'admettre. Mais, je ne suis pas raisonnable. C'est vrai.

25.Posté par Chaval le 18/12/2015 07:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chablablablablabla....vous confondez tout, vous n'êtes pas objectif, alors inutile de raisonner quelqu'un qui n'est pas raisonnable. Sans rancune et bonne journée.

24.Posté par Chablabla le 17/12/2015 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sérieux, vous avez une bien haute estime de vos amis pilotes. 2M, même en fin de carrière, c'est énorme. Même en touchant la moitié, ou le quart, on devrait vraiment déjà s'estimer "privilégié". Qu'il y ait des inconvénients (vie personnelle, sacrifices...), il y en a dans la plupart des métiers. Qu'il y ait des responsabilités, il y en a dans la plupart des métiers. Le chauffeur de bus, chef d'entreprise, mécano aéronautique, pilote d'hélico ou pilote maritime... Des avantages, en dehors même du salaire, vous en avez. En vouloir toujours plus, s'engager dans une compagnie long courrier (pourquoi, si ce n'est pour le salaire, vu les sacrifices...) et refuser de voler 8h à 2, vouloir être trois, et pourquoi pas quatre... Mais sans perte de salaire... C'est chaque fois pareil. C'est simplement de l'égo et le culte du privilège (que l'on estimé mérité, puisqu'on est hors norme)... !

23.Posté par Chaval le 16/12/2015 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ninamu, vous vous fourvoyez car voyez vous je ne suis pas pilote dans la compagnie, mais je sais comment ça fonctionne et je sais que plus de 80% des pilotes sont Polynésiens tout comme le personnel navigant de cabines qui frise les 100%. Alors renseignez vous sur la vie d'un pilote, ce qu'il gagne, ses heures de décalages permanents qui usent les organismes, le stress du métier, l'argent qu'il a du investir en empruntant auprès des banques locales pour pouvoir pratiquer un métier qui est avant tout une passion, car sans passion être pilote demande trop de sacrifices familiaux et de santé, alors qu'il soient bien payés c'est normal. Au fait je suis dans mon pays ici.

22.Posté par Popoti le 16/12/2015 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toute façon, ceux qui pâtissent le plus de ses caprices d'enfants gâtés sont encore une fois les usagers (surtout ceux qui payent leur billets).
Dommage qu'il n'y ait pas plus de concurrence........

21.Posté par ninamu le 16/12/2015 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@chaval: arrêtez je vous dis on bientôt verser des larmes de crocodiles!! si vous êtes pas contents allez travailler pour d'autres compagnies (quand je pense qu'il y a des pilotes polynésiens obligés de bosser ailleurs car pas de place ici, eh bien faites en leur de la place). Vous êtes trop gatés, pour une fois ATN perd moins d'argent et il faut que vous nous emmerdez!!! Purée estimez vous heureux, c'est qui qui renfloue ATN qd y a plus de sous c'est le pays et nos IMPOTS!!! AUtant arrêtez cette compagnie!!!

20.Posté par peiratimanureva le 16/12/2015 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui a dit que cette crise est soudaine? tout le monde connaissait les dates de son déplacement, je persiste, pour vivre heureux vivons cachés, ce n'est pas une nouvelle maxime, il ne faut pas rouler les mécaniques de nos jours ça fait mauvais genre. Et la salaire du PDG c'est combien? on va pas pleurer

19.Posté par Chaval le 16/12/2015 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au fait la majorité des pilotes d'ATN sont Polynésiens, renseignez vous.

18.Posté par Chaval le 16/12/2015 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il vaut mieux ne plus répondre à ceux qui ne connaissent rien du métier de pilotes, ça ne sert à rien, quand on compare un employé ou un ouvrier qui travaille huit heures par jour (c'est vrai) à un pilote qui a la responsabilité d'assurer la sécurité de 300 passagers, et de mener à bon port un véhicule qui coute quelques milliards de fcp, cela démontre un manque d'intelligence flagrant. 2.000.000 pour un commandant de bord en FIN DE CARRIERE (peut-être) c'est mérité, mais un copilote (autour de 700.000 fcp et qui fait le même métier que le cdt) touche moins qu'un représentant de l'assemblée qui passe quelques heures dans l'hémicycle sur son vini ou a bailler aux corneilles vous trouvez ça normal ? Il n'y a aucune commune mesure au niveau responsabilité. Fin.

17.Posté par Recrutementdenouveauxpilotes !!!! le 16/12/2015 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peiratimanureva, crois-tu vraiment que cette "crise" est soudaine ? Il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir que les copains de Saint-Marc ont fait exprès de faire ça pendant l'absence du PDG ! Et puis, tu parles d'écourter ses vacances mais excuse moi de te dire ça mais le PDG n'est absent qu'une semaine et pour une fois qu'il peut prendre des vacances donc à un moment donné il faut pas déconner aussi ! Il les a rencontré avant son départ et à son retour ça sera le cas encore une fois ! Ils ont fait exprès et ça ce n'est pas du tout correct ! Ces soit-disant "pilotes" devraient arrêter de pleurer et d'essayer de récolter encore plus que ce qu'ils gagnent mais ah oui c'est vrai avec 2.000.000 de francs on ne peut plus rien faire à Tahiti ! Avec ce salaire on n'est plus capable de se payer la nouvelle Porsche car l'ancienne est déjà bien trop usée ! Faut vraiment arrêter de prendre les gens pour des dindons (pour ne pas utiliser un autre terme) sérieusement !

Quant à Chaval vous dites que leurs revendications sont justifiées mais savez-vous au moins ce qu'ils demandent ? A part bien sûr une nouvelle hausse de salaire car comme je l'ai dit plus haut avec 2.000.000 frs on ne ...

16.Posté par zato le 15/12/2015 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut virer tous ces fainéants qui se goinfrent depuis longtemps, qui ont la bouche pleine et qui en veulent encore.

15.Posté par Chablabla le 15/12/2015 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement Chaval (post 8)... Dans quel monde vous vivez !!!! C'est vrai ça, faire 8 heures de boulot sans avoir une heure de pause... !!! Ben faut pas vous faire embaucher dans une compagnie qui n'a que des longs courriers ! Et de deux, c'est quand même le quotidien de bien plus de la moitié des travailleurs dans ce Pays. Une demie-heure de pause le midi, et pas plus. Alors, ça va, quoi. Non, ce n'est pas justifié. C'est juste une volonté de "fonctionnariser" vos emplois, en multipliant les demandes, les largesses, les avantages. Au détriment des autres.

14.Posté par Pito le 15/12/2015 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne pense pas qu'il faille plaindre les pilotes, quelque soit la compagnie. Soit ils ont des responsabilités, mais dans ce monde qui n'a pas de responsabilités ? Il faut arrêter ce cinéma, beaucoup d'entre nous souhaiteraient avoir les mêmes privilèges que cette caste de nantis.
Je voudrais bien savoir combien de passagers non payant ont pris l'avion durant ces vacances, nous ne le saurons jamais, mais je suis sûr qu'il y en a beaucoup !!!!!
Alors stop, si vous n'êtes pas contents cherchez du boulot ailleurs, des pilotes il y en a plein qui cherche du travail, ce ne sera pas difficile de vous remplacer.

13.Posté par ninamu le 15/12/2015 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelles bande d'enflures ces pilotes, on va presque pleurer pour eux. A votre avis la date à été choisie au hasard? J'y crois pas du tout. Comme par hasard pendant que leur DG est absent pour raisons personnelles???

12.Posté par JEDISCHICHE le 15/12/2015 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cet article en dit long!
il faut en finir avec ce boulet budgétaire et financier pour le PAYS!

je propose s’agissant d'une SEM à dominante publique que le débat soit porté devant la place publique!
et que chacun mette carte sur table et joue la transparence (gestion rg, grille salariales, marges de manœuvres, résultats financiers, etc..)

in fine, je propose que les pouvoirs publics se désengagent totalement .

laissons enfin!, cette compagnie aérienne, voler de ses propres ailes!

et discuter autant que vous le voulez ou le souhaitez de vos "petits salaires" respectifs

si vous coulez, ce sera votre compagnie et votre argent...

là je suis sur que le discours ne sera plus le même quand il s'agit de notre propre argent et notre propre responsabilité...

11.Posté par E MEA le 15/12/2015 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suis actuellement aux USA en vacances(merci tahiti infos) et sur mon vol de vendredi dernier,qui partait envacances avec toute sa famille....le directeur d'Air France....si si je vous le dis alors que le preavis de grève venait d'etre déposé......

10.Posté par Kali le 15/12/2015 07:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et comme d'habitude, on prend en otage les CLIENTS alors qu'ils n'ont rien avoir avec ce mal être de ces employés qui se plaignent pour un rien ! Fiu à la fin ! Il y a pire dans le monde, alors contentez-vous de ce que vous avez !!!!

9.Posté par TAAHOA le 15/12/2015 07:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme d'habitude ce sont toujours les mêmes qui boudent. A commencer par Mr Saint-Marc. Si vous n'êtes pas content de votre salaire, postulez ailleurs. Il paraît que l'on recherche des pilotes en Lybie.

8.Posté par Chaval le 15/12/2015 06:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les pilotes d'ATN ont demandé à plusieurs reprises que les heures de nuit en vol soient prises en compte, la compagnie traine des pieds, la pénibilité est évidente sur les vols de moins de 8 heures où les pilotes ne sont que deux et il faut être présent dans le cockpit durant ces huit heures sans possibilités de repos ne serait-ce qu'une heure, où le bât blesse c'est que ces vols (Papeete-LAX par exemple) se déroulent la nuit en partie. Sur les vols supérieurs aux 8 h, ils sont trois et ont à tour de rôle des créneaux de repos. Leurs revendications sont, il faut en convenir, justifiées.

7.Posté par peiratimanureva le 14/12/2015 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut dire aux dauphines de miss Tahiti de résoudre ce différent

6.Posté par TAMA le 14/12/2015 20:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en cette periode (pour celles et ceux qui ont la grande chance de prendre l'avion). Trouver d'autres moyens de regler vos malentendus et svp arretez de prendre vos passagers a defaut. Nous vous souhaitons de jouyeuses fetes a tous

5.Posté par TAMA le 14/12/2015 20:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Choisir (a moins que ce soit le fait du pur hasard) cette periode est vraiment vraiment vraiment et profondement injuste pour nous les clients, qui faisons le choix de prendre ATN a chaque occasion que nous avons de voyager, et particulierement

4.Posté par TAMA le 14/12/2015 20:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous n'allons pas non plus tomber dans le piege des salaires des pilotes car etre pilote, c'est d'abord une formation couteuse et ensuite la responsabilite de la vie des passagers, nous en convenons. Mais s'il vs plait mesdames et messieurs

3.Posté par TAMA le 14/12/2015 20:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous pouvons tout a fait imaginer que les choses au dedans ne sont peut etre pas forcement si simple que cela, et les neophites que nous sommes, nous les clients n'y comprenons peut etre pas grand chose, penserez vous cher syndicat de pilote.

2.Posté par TAMA le 14/12/2015 20:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N''est-il pas possible d''arreter ce genre de facon de faire. La societe dans laquelle vs avez la chance de travailler est sur la bonne voie du retablissement financier et a meme recue un prix du meilleur service a bord pour la region.

1 2
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance