Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Agression à Bora : un homme entre la vie et la mort



PAPEETE, le 14 septembre 2015 - Le fils de Stanley Ellacott, président de la Fédération d'entraide polynésienne de secours en mer (FEPSM), a été passé à tabac et évasané au CHPF du Taaone dans un état critique.

Une violente rixe a opposé le jeune homme de 34 ans, alors accompagné de deux jeunes femmes, à un couple et une tierce personne dans la nuit de dimanche à lundi à Amanahune, selon nos confrères de TNTV. Contacté par la rédaction de Tahiti Infos, le parquet de Papeete indiquait cet après-midi qu'un suspect, l'auteur principal présumé de cette agression, avait été interpellé et placé en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Bora Bora. Il devrait être déféré demain mardi à Papeete.

Une enquête de flagrance pour violences avec arme a été ouverte. La victime, fils du président de la Fédération d'entraide polynésienne de secours en mer (FEPSM) Stanley Ellacott, a été rouée de coups et aurait été frappée, notamment, à l'aide d'un bâton. Ses agresseurs s'étaient enfuis avec la voiture de la victime, finalement abandonnée à l'autre bout de l'île.

Le malheureux a été évasané lundi matin au CHPF du Taaone à Pirae dans un état critique. Tous les protagonistes de la bagarre avaient bu et une histoire de jalousie pourrait être à l'origine de ce drame. L'enquête se poursuit pour tirer au clair les circonstances et le contexte de cette agression.


Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 14 Septembre 2015 à 17:54 | Lu 3575 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par tortue verte le 14/09/2015 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En ce moment, à Bora, de plus en plus de voitures "boom boom" en bord de lagon, avec des gars alcoolisés. Un nouveau bar s'est ouvert à Amanahune. Pas de nourriture vendue, juste de l'alcool. Devant le site du nouveau collège, à 100 mètres de là, des voitures boom boom le vendredi, samedi et dimanche soir. Les gendarmes savent, mais franchement, on ne les voit pas beaucoup... Attention parce que c'est en train de mal tourner ! Faut plus de présence policière. Les gars qui consomment jusqu'à plus soif sur la voie publique, ils sont connus... Mais bon, tout le monde ferme les yeux... jusqu'au drame. Courage à la famille !

2.Posté par cir conspect le 15/09/2015 06:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est horrible !
Ils faut encourager toutes les structures d'encadrements des jeunes a ce développer afin de leurs donner une bonne éducation qu'il n'ont plus dans leurs familles.
Exemple sur Moorea, l'école de voile a fermer ( pauvre Doudou ) elle s'occupai de 200 jeunes par ans ! et les autorités ne prenne pas le relais, que fait le service jeunesse et sport ou la mairie ? Tout le monde sans fout !
et la violence progresse terriblement dans les quartiers !

3.Posté par Chaval le 15/09/2015 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est scandaleux qu'en Polynésie, pays reconnu pour l'accueil, la gentillesse de ses habitants, on en arrive à des faits divers de ce genre où la vie d'une personne soit mise en danger par des sauvages, imbéciles et décervelés, qui font preuve d'une grande lâcheté en frappant quelqu'un à terre , car il est évident que cet homme a été sauvagement frappé au sol. Il faut que les sanctions soient sans pitié, aucune excuse ne peut-être avancée dans ce genre de faits digne de barbares.
Polynésiens vous ne pouvait pas accepter de tels comportements, on salit votre réputation de peuple pacifique.

4.Posté par simone grand le 15/09/2015 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toute mon soutien à cette famille tellement sympathique
Faaitoito

5.Posté par TAAHOA le 15/09/2015 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que se passe t-il en Polynésie ? Pourquoi tant de violence, de méchanceté ? Que celui ou ceux qui ont frappé le pauvre jeune homme pourrissent en prison. Quelle lâcheté.
Courage à la famille.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance