Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Accord de Papeete : la "convergence de vue" devient "accord de l’Elysée"



La rédaction définitive du projet d’accord de Papeete sera signée à 17 heures, vendredi, entre le président de la Polynésie française et le chef de l’Etat.
La rédaction définitive du projet d’accord de Papeete sera signée à 17 heures, vendredi, entre le président de la Polynésie française et le chef de l’Etat.
PAPEETE, 16 mars 2017 - L’accord de l’Elysée sera signé à 17 heures vendredi à Paris entre le président de la République et Edouard Fritch. C’est le nom donné à la rédaction définitive de l’accord de Papeete que ne pourra certainement pas ratifier François Hollande.

Le Président de la République François Hollande, co-signera avec Edouard Fritch, président de la Polynésie française, l’Accord de l’Elysée pour le développement de la Polynésie française, ce vendredi 17 mars au Palais de l’Elysée, en présence de la ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts.

> Lire aussi : Culture : la nouvelle convention-cadre Etat-Pays signée vendredi

Cet accord de l’Elysée est le nom donné à la "convergence de vue" sur le projet d’Accord de Papeete. Et si le président de la République entérine au nom de l’Etat la rédaction définitive de cette convention, l’accord-cadre dit "de Papeete" ne pourra pas être conclu avec François Hollande, compte tenu de l’échéance prochaine de son mandat présidentiel. Le dossier se retrouvera à la place que voudra bien lui réserver le prochain locataire de l’Elysée.

Le principe d’un accord de Papeete pour le développement de la Polynésie française avait été annoncé François Hollande lors de sa visite officielle en Polynésie française, fin février 2016. Après plusieurs mois de discussions, Etat et Pays sont parvenus à un consensus sur son contenu. Le projet d’accord se décline à travers une soixantaine de mesures réparties dans trois thématiques générales : "Renouveler le pacte républicain entre l’Etat et la Polynésie française" ; "Accompagner le développement économique et social" ; "Offrir des conditions de vie toujours plus favorables aux Polynésiens".

L’accord de l’Elysée doit encore être présenté aux membres du gouvernement Fritch puis à l’avis du Syndicat pour la promotion des communes (SPC) et du Conseil économique social et culturel (CESC) avant d’être soumis au vote des représentants de l’assemblée de la Polynésie française. Cette procédure de validation au plan local demandera un peu plus d’un mois, avant que le projet d’accord de Papeete ne retourne à Paris, au mieux fin avril, pour être ratifié.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 16 Mars 2017 à 09:45 | Lu 2091 fois







1.Posté par Vernier Emile le 17/03/2017 07:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bien qu'un accord soit signé avec l'Etat pour notre avenir. N'oublions quand même pas dans cet accord les 3 mamelles de la Polynésie française que sont l'agriculture, le tourisme et la pêche.

2.Posté par Aldesis le 17/03/2017 08:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a une faute de frappe en fait il faut lire " Offrir des conditions de vie toujours plus defavorables aux Polynésiens"

3.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 17/03/2017 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pile-poil 4 ans après la réactivation des Etablissements français de l'Océanie à l'ONU le 17 mars 2013 hahahaha rollstahiti@gmail.com

4.Posté par emere cunning le 18/03/2017 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Une convergence de vues", voilà une expression à la mode (chez les macronistes en tous cas) qui n'engage à rien et passera comme elle. Alors pas de temps ni de sousous à perdre en balades

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 17:24 427 plants de pakalolo détruits à Huahine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance