Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


A l'ONU, Moetai Brotherson souligne l’urgence d’apporter une réponse aux essais nucléaires



Le 17 mai 2014 à l'occasion du premier anniversaire de la réinscription de la Polynésie française sur la liste des territoires à décoloniser, Corbin Carlyle (au centre en T-Shirt blanc) participait avec Marie-Claude Tjibaou mais aussi d'Oscar Temaru et diverses personnalités politiques de l'UPLD au Tavini Tour à Tahiti.
Le 17 mai 2014 à l'occasion du premier anniversaire de la réinscription de la Polynésie française sur la liste des territoires à décoloniser, Corbin Carlyle (au centre en T-Shirt blanc) participait avec Marie-Claude Tjibaou mais aussi d'Oscar Temaru et diverses personnalités politiques de l'UPLD au Tavini Tour à Tahiti.
NEW YORK, le 9 octobre 2015. Devant les membres de la Quatrième commission de l'ONU en charge des questions de décolonisation, les représentants de la Polynésie ont fait évolué leur façon de faire. Ainsi, ce vendredi après-midi à New York, c'est d'abord Carlyle Corbin qui a pris la parole.

Cet expert international indépendant de l'ONU, ancien ministre des affaires étrangères des Îles Vierges américaines, travaille depuis de nombreuses années pour aider les territoires non autonomes à plaider leurs dossiers au sein au sein de l'organisation internationale. Les leaders indépendantistes polynésiens ont déjà fait appel à lui, et Carlyle Corbin était à Tahiti en mai 2014 pour célébrer le premier anniversaire de la réinscription. Dans sa présentation ce vendredi à New York, Carlyle Corbin a expliqué que la réinscription de la Polynésie française sur la liste des territoires non autonomes de l'ONU s’était faite suite à une étude menée en utilisant des indicateurs internationalement reconnus en matière d’autodétermination.

Dans le cas de la Polynésie française, il a expliqué que "divers aspects politiques socio-économiques ont été pris en compte y compris la dimension militaire" ce qui a permis de conclure que "ce territoire et sa relation avec la Puissance administrante n’avaient pas été modernisés avec le temps et qu’il existait un degré élevé unilatéral de contrôle de la Puissance administrante".

De son côté, Moetai Brotherson qui est intervenu également ce vendredi devant la Quatrième commission a fait porter l'essentiel de son discours sur "l’urgence pour les Nations Unies d’apporter une réponse aux essais nucléaires effectués par la France en vue de fixer une indemnisation appropriée". Il a rappelé que la résolution de l’Assemblée générale de l'ONU prise en 2013 au sujet de la Polynésie française avait recommandé au Secrétaire général de mener une étude sur la santé environnementale et écologique et les conséquences des 30 années au cours desquelles ces essais nucléaires ont été effectués. Mais le rapport finalement présenté n'était qu'une compilation de réponses de deux agences des Nations-Unies. Moetai Brotherson a, par ailleurs, réaffirmé la requête que la Polynésie soit ajoutée au programme de travail du Comité scientifique des Nations Unies pour l’étude des effets des rayonnements ionisants.

Rédigé par Mireille Loubet le Vendredi 9 Octobre 2015 à 15:22 | Lu 1849 fois







1.Posté par simone grand le 10/10/2015 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand nos familles obtiendront-elles la décolonisation de notre terre Mumuvai occupée par la commune de Faaa dont le maire est Oscar Temaru?

2.Posté par ozzy le 10/10/2015 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"...fixer une indemnisation appropriée"

EN GROS IL FAUT QUE L ETAT PASSE A LA CAISSE, MAIS IL Y PASSE DEJA TOUS LES ANS DEPUIS DES DIZAINES D ANNEES...

ENCORE UNE HISTOIRE DE FRIC C EST PITOYABLE..

3.Posté par Lemonnier le 10/10/2015 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'autre jour, je suivais sur Polynésie 1ère un reportage sur les prises de sang qui seront effectuées sur des habitants de Hao et d'un atoll des Tuamotu éloigné de la zone des essais. Un habitant interviewé disait en substance (je cite de mémoire) : et si on nous trouve quelque chose, de combien serons nous indemnisés. Comme quoi seul l'argent motive les gens. Pour ma part à sa place j'aurais été plus intéressé par la manière dont nous serions traités médicalement pour enrayer les éventuels problèmes;

4.Posté par emere cunning le 10/10/2015 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est sûr que l'Etat français doit assumer les conséquences sanitaires de ses essais nucléaires. Et il serait temps.
@ Lemonnier,
"Comme quoi seul l'argent motive les gens."
Vous n'avez pas honte de parler de la sorte ? Il n'y a que vous qui ne comprenez pas ce que ces personnes veulent dire, ou ne voulez pas comprendre. Elles savent qu'il n'y a rien à en attendre et que d'ailleurs, jusqu'ici, c'est la CPS qui a pris en charge leurs soins et traitements médicaux, quand toutefois elles étaient bénéficiaient d'une couverture.

5.Posté par paku le 11/10/2015 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comment peut -on etre proprietaire de quelque chose qui étaient déja la. Si on suit la bible seul le createur est propriétaire
nous on fait que de transmettre.En plus des tomités validés par le colonisateur. Peut etre propriétaire de ta voiture de la terre
j'en doute

6.Posté par Pito le 12/10/2015 07:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les bleus à New-York York.....c'est une nouvelle bande dessinée ?
Mme Brotherson doit en profiter pour faire son shopping !!!!!
Foutez nous la paix avec vos histoires d'indépendance, on voit très bien où votre gouvernance nous a mené. Laissez nous tranquille, nous avons maintenant un gouvernement qui fait tout pour nous sortir de l'impasse dans laquelle vous nous avez mis.

7.Posté par torix le 12/10/2015 07:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens, M. Corbin estime que la Polynésie doit être décolonisée car "sa relation avec la Puissance administrante [n'a] pas été modernisée avec le temps" et car il existe "un degré élevé unilatéral de contrôle de la Puissance administrante".
Est-il au courant des évolutions statutaires intervenues depuis 1977, qui font de nous le territoire le plus autonome de la République, avec les compétences les plus étendues, mais avec le niveau d'aides publiques de l'Etat le plus élevé? Ca ne légitime pas les essais nucléaires, mais ça relativise quand même l'état de soumission qu'il semble décrire...

8.Posté par Maire le 13/10/2015 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hier sur tahiti info il se prenait en selfi devant les portraits des presidents ONU.
Questions il se sent seul la bas?
pas d'amis pour prendre la photo?
Mmmmdddddrrrrrrrr

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance