Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


56 collègues réussissent leur défi "perte de poids"



Ils sont tous des collègues, avec leurs familles. En juillet ils se sont lancé un challenge de perte de poids, cagnotte à l'appui, et trois mois plus tard ils ont tous réussi à réduire leur tour de taille.
Ils sont tous des collègues, avec leurs familles. En juillet ils se sont lancé un challenge de perte de poids, cagnotte à l'appui, et trois mois plus tard ils ont tous réussi à réduire leur tour de taille.
PAPEETE, le 12 octobre 2017 - Après trois mois de défi "perte de poids", ces 56 collègues et leurs familles ont tous réussi à effacer quelques kilos de la balance. Le meilleur d'entre tous a fondu de 21kg, et a été récompensé dimanche dernier par de beaux cadeaux. Un exemple à suivre ?

Nous vous présentions le challenge "perte de poids" des salariés de Carrefour Arue en août dernier, quelques semaines après le début de ce défi collectif. Ils étaient 51 collègues et leurs familles à participer, et la direction avait soutenu l'initiative en renforçant leur cagnotte commune avec divers cadeaux pour les gagnants et l'ensemble des participants. Le plus beau cadeau était sans doute un ma'a Tahiti chez un traiteur de Punaauia offert à tous les participants pour célébrer la fin du défi. Cette énergie collective a même permis de ramené cinq challengers de plus dans le défi en cours de route, dans les deux catégories : salariés et conjoints de salarié.

Ce déjeuner de célébration était bien mérité, car comme l'avouent tous les participants, ces trois mois n'ont pas été de tout repos. Certains se sont intensément lancés dans le sport, d'autres ont radicalement changé leur régime alimentaire… Tous ont eu du mal à rester motivés. Heureusement que leurs familles et leurs collègues, surtout ceux qui se sont lancés dans le défi avec eux, étaient là pour les soutenir et les remettre sur les rails pendant les moments de doute.

Les deux gagnants sont d'ailleurs Jason, un technicien de maintenance/mécanicien pour la grande surface, et sa femme Rachel, qui sont entrés dans le défi ensembles. Ils remportent une cagnotte coquette, des bons d'achats, des petits cadeaux et deux magnifiques bouquets de fleur. A eux deux, ils ont réussi à rester motivés à travers les séances d'exercices quotidiennes et un nouveau régime alimentaire. Résultat : il a perdu 21 kilos, elle en a perdu 10. Félicitations à eux ! Ils vont maintenant tout faire pour maintenir ce nouveau poids et ne pas retomber dans de mauvaises habitudes...

Outre cette belle histoire, tous les participants ont réussi à réduire leur tour de taille d'au moins quelques kilos, prouvant l'efficacité, au moins à court terme, de cette formule des défis collectifs, de plus en plus populaires en Polynésie. Et pour ceux qui seraient tenté d'organiser un défi similaire parmi leurs amis ou leurs collègues, la "coach" amateur des salariés de Carrefour Arue, Marie-Claire, a de nombreux conseils pratiques à vous donner ci-dessous !



Interviews

Marie-Claire et Diana, les organisatrices, entourent les deux gagnants Rachel et Jason.
Marie-Claire et Diana, les organisatrices, entourent les deux gagnants Rachel et Jason.
Rachel et Jason, le couple gagnant
« C'était dur, il y a eu beaucoup de tentations, des anniversaires, des repas entre amis... »

Pourquoi vous-êtes vous lancés dans ce défi ?
(Jason) Je suis entré dans ce défi pour aider ma femme à la base. Nous avons eu une petite fille tout récemment, elle a quatre mois, et ma femme voulait perdre du poids. Donc on a profité de ce challenge.

Du coup Rachel, comment avez-vous fait pendant ces trois mois ?
A la base nous sommes sportifs tous les deux donc on a repris le sport ensemble. Mais honnêtement il n'y a pas que le sport, c'est aussi l'alimentation. Si on ne suivait pas ce qu'on mangeait, ça ne servait à rien. Donc on faisait du sport pratiquement tous les jours jusqu'à dimanche, avec un jour de repos, mais pendant ces trois mois on n'a pas chômé. Et on a faire la cuisine autant que possible chacun son tour, surtout des salades, beaucoup de choses saines, mais en pesant nos aliments à chaque fois. Et nous avons eu l'aide de certains de nos amis qui sont également très sportifs et s'y connaissent au niveau alimentation, qui nous ont bien conseillés. La nutrition ça ne s'invente pas !

Est-ce que le défi, d'être 56 dans cette dynamique, a aidé ?
Oui, avec les amis les plus proches on faisait du sport ensembles autant qu'on le pouvait, on s’envoyait des messages avec nos progrès, on pouvait discuter avec des personnes qui étaient dans la même démarche. Par contre au niveau du défi même, honnêtement au début on n'était pas du tout là dans l'optique de remporter le prix, notre objectif c'était vraiment de perdre du poids avec nos amis. C'est vraiment le dernier mois, quand on s'est rendus compte qu'on avait beaucoup perdu, surtout lui, qu'on s'est dit "aller il reste encore un mois, on va y aller à fond jusqu'au bout", donc ça nous a donné un peu d'énergie sur la fin.

C'était vraiment dur ?
Honnêtement oui. Il y a eu beaucoup de tentations, des anniversaires, des repas entre amis… Je pense vraiment que c'est grâce au soutien en couple et l'aide de nos amis que nous avons tenu !

Là vous allez pouvoir vous calmer un peu…

Ah oui, complètement (rires) ! Mais il va falloir surveiller encore un peu pour ne pas reprendre de poids.



Marie-Claire et Diana, organisatrices du challenge "perte de poids"
« Avoir une nutritionniste nous aurait beaucoup aidés »

Quels ont été résultats ?
Je pense que ça a été dur pour tout le monde, non seulement pour l'organisation, mais aussi pour les challengers. Mais tout le monde a perdu du poids parmi les 56 participants, en moyenne 3 à 5 kilos. Le gagnant en a perdu 21 ! Certains ont beaucoup plus perdu de d'autres, mais tout le monde est content ! Et tout le monde est là aujourd'hui à profiter du ma'a Tahiti offert par la direction, le comité d'entreprise et nos sponsors !

Comment ça c'est passé en pratique pendant ces trois mois ?
Chacun était libre de faire sa perte de poids de son côté, il n'y avait pas d'interdits. Mais nous avons organisé beaucoup de séances de sports très variés, entre la pirogue, la course, des cours de fitness, que certains ont suivi assidûment. Mais finalement ce ne sont pas forcément ceux qui ont fait le plus de sport qui ont perdu le plus de poids dans les 56...

Justement au début du défi vous regrettiez de ne pas avoir de nutritionniste, ça vous aurait été utile ?
Oui, beaucoup de regrets de ce côté là. D'ailleurs la CPS a appelé et est venu me voir quand nous sommes allés au challenge "Rame pour sa santé" à la CPS, mais c'était trop tard. C'est dommage parce que ça nous aurait beaucoup aidés, mais ce sera pour le prochain challenge. Beaucoup de participants demandaient des conseils, et aucune de nous deux ne pouvions vraiment répondre de façon compétente. On ne sais pas s'il faut réduire le sucre, le pain, le riz, tout en même temps… Peut-être que si une nutritionniste nous avait suivi, ça nous aurait mieux guidés.

Marie-Claire, tous les participants affirment que tu as joué le rôle de coach, comment arrivais-tu à maintenir la motivation de tout le monde ?
Ah non, je ne suis pas coach ! Mais dès que j'arrivais au travail j’ameutais tout le monde, je leur disais de se tenir à carreaux, je leur rappelais les séances de sport prévues… La plupart du temps c'était ça je rameutais les gens, j'animais la page Facebook…

Si quelqu'un voulait reproduire cette initiative que tu as fait deux fois, aurais-tu un conseil pour lui ?
Justement là je vais partir sur une troisième édition. Donc je conseillerais aux gens de faire beaucoup de communication, d'impliquer tout le monde : tous les services, la direction, le comité d'entreprise, les partenaires qui pourraient devenir sponsor, les familles... ça aide beaucoup. Il faut aussi avoir du culot pour tout ce qui vient après, organiser la remise des prix, trouver des cadeaux… On peut bien sur faire un défi tout simplement entre amis, mais le conseil reste le même pour l'organisateur : il faut du culot, de l'audace !

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 12 Octobre 2017 à 21:10 | Lu 22458 fois

Tags : CPS, REGIME, SANTE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:21 Coup de jeune au Pôle Entreprises de la CCISM

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance